Côte d’Ivoire: Après HMA, 03 hôpitaux militaires bientôt ouverts à l'intérieur du pays

hôpital militaire - Côte d’Ivoire
Par Eugène SAHI
Publié le 09 décembre 2022 à 08:46 | mis à jour le 09 décembre 2022 à 08:46

Le Ministre de la Santé de Côte d’Ivoire, M. Pierre N’gou DIMBA annonce l’ouverture prochaine d’au moins trois hôpitaux militaires ainsi que de nouvelles antennes et filières à l'Institut National de Formation des Agents de Santé (INFAS).

Côte d'Ivoire : Les villes de Bouaké, Daloa et Korhogo bientôt dotées chacune d’un hôpital militaire

En plus des formations pour embrasser la carrière d'infirmiers, de sages-femmes, de techniciens en santé, etc, de nouvelles filières vont s’ouvrir bientôt à l'Institut National de Formation des Agents de Santé (INFAS).

Après la création de la filière LMD, de nouvelles filières sont prévues dans le domaine de la profession sanitaire à l’INFAS.

L’INFAS a formé au moins 38 000 agents de santé et plus de 5000 spécialistes de 1991 à 2022. Après 30 ans d'existence, l'Etablissement Public National à caractère administratif, créé par le décret n° 91-655 du 9 octobre 1991, affiche de nouvelles ambitions.

L’information est donnée par le patron de la Santé en Côte d’Ivoire, le ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle (CMU), Pierre Dimba.

Selon le ministre, de nouvelles antennes de l’Institut national de la formation des agents de santé vont ouvrir leurs portes à l’intérieur du pays, en vue de former des agents pour servir dans les hôpitaux modernes bientôt construits.

Au nombre de ces nouveaux établissements sanitaires, trois nouveaux hôpitaux militaires seront créés à Bouaké, Daloa et Korhogo, a indiqué le ministre Pierre Dimba.

« Le gouvernement continuera d’apporter son appui à l’INFAS pour l’aider à accomplir sa mission dans les meilleures conditions. Le PNDS 2021-2025 qui envisage la construction de nouvelles antennes de l’INFAS est une preuve tangible de cet engagement », a déclaré M. Dimba lors de la cérémonie d’ouverture officielle de la première édition des Journées scientifiques de l’INFAS, mardi dernier..

« Notre bébé INFAS a grandi. Il a aujourd’hui 30 ans, un âge de la maturité et de la confirmation. Il nous appartient de traduire cette maturité dans les faits par des résultats qui honorent l’Institution. Les produits de l’INFAS doivent désormais refléter cette évolution positive pour répondre aux attentes des populations », a-t-il souhaité.

L'INFAS comprend à ce jour une école de formation de base dite école initiale à Abidjan, pour la formation des infirmiers(ères), sages-femmes/maïeuticiens et techniciens supérieurs de santé options (Laboratoire d'analyses médicales, Imagerie médicale, Préparateur et Gestionnaire en Pharmacie et Hygiène et Assainissement et Kinésithérapie).

Puis six Antennes qui forment seulement des infirmiers, infirmières et sages-femmes à Aboisso, Abengourou, Bouaké, Aboisso, Daloa, Korhogo.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus