Le Mali décrète fériée la Journée nationale de la souveraineté retrouvée

Mali
Par Eugène SAHI
Publié le 15 janvier 2023 à 16:37 | mis à jour le 16 janvier 2023 à 09:04

Le Mali a célébré, samedi, la 1ère édition de la Journée nationale de la souveraineté retrouvée, jour déclaré « chômé et payé » sur l’ensemble du territoire.

Le 14 janvier décrété Journée nationale de la souveraineté retrouvée au Mali

Chaque 14 janvier, les Maliens sont désormais invités à manifester leur attachement à leur « souveraineté retrouvée ».

Cette journée est initiée en mémoire à la grande mobilisation des Maliens le 14 janvier 2022 pour dénoncer les sanctions de la CEDEAO et l’UEMOA. A cette occasion, une leçon spéciale sur la souveraineté est dispensée ce vendredi dans les écoles.

Renforcer le sentiment patriotique, célébrer le drapeau national, saluer le courage, la détermination et la résilience du peuple malien. Ce sont entre autres les objectifs de cette journée nationale. Selon les autorités de la transition, cette commémoration permettra de renforcer la conscience d’appartenance à la nation malienne et de réaffirmer l’attachement à la souveraineté.

Ainsi, le 14 janvier est désormais déclaré chômé et payé sur toute l’étendu du territoire national, en lien avec la grande « mobilisation patriotique » tenue à la même date 2022, que les autorités de la transition déclarent « patriotique ».

Le peuple invité à soutenir la refondation du pays

Dans un communiqué, le gouvernement appelle tous les Maliens de l’intérieur et ceux établis à l’extérieur « à rester mobilisés pour la refondation du Mali et à donner toute la solennité requise à la commémoration de la Journée nationale de la souveraineté retrouvée ».

Rappelons qu’il y a une année, les autorités de la transition appelaient à une mobilisation générale. Les populations avaient répondu massivement présent en réaction aux sanctions de la CEDEAO et l’UEMOA prises le 9 janvier 2022 à Accra au Ghana contre le Mali.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus