Côte d'Ivoire : L'État renforce son soutien aux startups numériques

Côte d'Ivoire : L'État renforce son soutien aux startups numériques
Par K. Richard Kouassi
Publié le 18 janvier 2023 à 16:17 | mis à jour le 18 janvier 2023 à 16:17

Les autorités ivoiriennes réaffirment leur volonté de soutenir les startups numériques. Le gouvernement de Côte d'Ivoire annonce la mise en place d'un dispositif pour accompagner ces structures, a-t-on appris le mercredi 18 janvier 2023.

Côte d'Ivoire : Amadou Coulibaly annonce un dispositif pour la promotion des startups numériques

À l'issue du Conseil des ministres du mercredi 18 janvier 2023, Amadou Coulibaly a fait savoir qu'il a été adopté un projet de loi portant promotion des startups numériques. En effet, soutient le porte-parole du gouvernement, ce projet de loi détermine les modalités de financement et d'accompagnement des startups numériques de droit ivoirien.

"Il vise spécifiquement à assurer le développement et la pérennisation de l'activité innovante de ces entreprises fragiles jusqu'à leur maturité de façon à accroitre leur contribution à la transformation de l'économie nationale et à la qualité de vie de la population", explique le ministre de la Communication et de l'Économie numérique.

Par ailleurs, Amadou Coulibaly indique qu'il est désormais mis en place "un dispositif incitatif constitué notamment d'avantages fiscaux, ainsi que de diverses autres mesures administratives d'aide et de facilitation au bénéfice des startups numériques nationales, depuis la phase de création jusqu'à la phase de développement précoce, quel que soit le secteur d'activités de ces startups".

Ce projet de loi prévoit également la création d'un organe spécialisé qui aura à charge l'enregistrement la labellisation de ces startups existant sur le territoire national en vue de les accompagner de façon efficace, fait savoir le porte-parole du gouvernement.

"L'adoption de ce projet s'inscrit dans la vision que le chef de l'État a exprimée lors de son discours de Nouvel An quand il a décrété cette année comme année de la jeunesse avec justement l'incitation à la création des startups, à leur encadrement, à leur développement et même à la création d'incubateurs pour accompagner toutes ces startups", conclut Amadou Coulibaly.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus