Accès à l'électricité : La ministre Nialé Kaba fait l'état des lieux

Accès à l'électricité : La ministre Nialé Kaba fait état des lieux
Par Team Afrique Sur 7
Publié le 24 janvier 2023 à 18:44 | mis à jour le 24 janvier 2023 à 18:44

Le lundi 23 janvier 2023, a eu lieu à Abidjan, le lancement officiel du dispositif de suivi du PND (Programme national du développement). A cette occasion, la ministre du Plan et du développement, Nialé Kaba, a indiqué que l’accès à l’électricité est passé de 33% en 2012 à plus de 80% en 2020, à en croire le site officiel du Gouvernement.

Nialé Kaba: "Le taux de l’accès à l’électricité est passé de 33% en 2012 à plus de 80% en 2020"

C’est au cours du lancement officiel du dispositif de suivi du PND, que la ministre en charge du Plan et du développement national, en a profité pour exposer les chiffres faisant état à l’amélioration des conditions de vie des Ivoiriens. Selon madame Nialé Kaba, le taux de l’accès à l’électricité est passé de 33% en 2012 à plus de 80% en 2020.

« Depuis 2012, la Côte d’Ivoire s’est dotée d’outils performants de prospectives et de planification de son développement. La mise en œuvre réussie des deux PND a impulsé une dynamique de croissance forte. Ainsi, au plan social, je voudrais relever l’accès renforcé de l’électricité avec un taux de couverture qui passe de 33% en 2012 à plus de 80% en 2020 », a révélé Nialé Kaba.

Pour qui, le pays a également enregistré une amélioration à l’accès à l’eau potable sur la même période. C’est-à-dire grâce à la mise en place des PND, le taux de couverture est passé de 78% à 90%.

Lors de cette rencontre avec les illustres membres du gouvernement, la ministre n’a pas manqué d’évoquer la baisse du taux de mortalité lors de l’accouchements. Selon elle, plus de 8 femmes sur 10 ont accès à un personnel qualifié pour accoucher dans les bonnes conditions. Ce qui aurait diminué d’avantage, le taux de mortalité qui était de 615 à 385 pour 100.000 naissances entre 2012 et 2020.

Nialé Kaba

En plus, la ministre a fait savoir que le pays bénéficiait d’une croissance moyenne forte et soutenue d’environ 7% sur ladite période. Avant de conclure que le PIB (Produit intérieur brut) a doublé entre 2012 et 2021, ce qui fait qu’il passe de 1120 dollars à 2400 dollars.

Yahafe Ouattara : www.afrique-sur7.ci


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus