Titrologie, actualités d' Abidjan sur le net, actu ivoirienne du titrologue

Retrouvez la Titrologie Abidjan net actualités, les Unes des journaux de Côte d'Ivoire en photos, au quotidien. L'actualité locale et internationale.

la suite...

Titrologie : la Une de la presse ivoirienne

Retrouvez sur Afrique Sur 7 titrologie des grands journaux de Côte d'Ivoire. Le lecteur ivoirien neutre cible toujours les premières pages de Fraternité Matin (Frat-Mat), les indépendants l’Inter et Soir Info pour s'informer. Les militants des partis politiques ciblent en revanche les quotidiens proches de leurs formations politiques. Notre Voie du FPI, Le Patriote du RHDP, Le Réveil et Le Bélier du PDCI intéressent les militants des différents partis. Tous les matins, à Abidjan, en Côte d'Ivoire, les lecteurs se placent à la devanture des kiosques à journaux pour s'informer "s'affairer", disent-ils.

La culture ivoirienne et le rapport à la presse

La population ivoirienne, celle de la ville d’Abidjan, a un rapport particulier à l’information. La presse écrite plus précisément. Les résidents de cette ville prennent régulièrement la température du pays en lisant les titres des journaux.

Dire d’une personne qu’elle est adepte de ce genre de contenu revient à lui nier une réelle connaissance de l’information. C’est généralement une personne qui connait vaguement certains sujets qu’elle n’a pas pris le temps d’approfondir en lecture. Plusieurs raisons expliquent le fait que ces personnes survolent l’actualité par deux points :

Le prix des journaux explique pour certains cette démarche. Le manque de temps est l'autre raison justifiant le survol des informations. Certaines personnes se contentent d'une vague lecture des premières pages des journaux pour se faire leur idée de l’actualité.

Seulement, la fonction d’un titre n’est pas de résumer l’information. Il donne des indications avec une accroche pour aider le lecteur à s’engager dans la lecture du contenu.

Titrologue : Les Garagistes et le danger des titres de journaux

Un titrologue en pleine titrologie

Le groupe de musique Zouglou, les Garagistes, a chanté le phénomène des titrologues. Dans sa chanson, le groupe explique qu'une catégorie de personnes mal informée, parce que tritrologue, intoxique les populations avec des rumeurs. Sur la base des titres des journaux qu'elles ne lisent pas forcément, certaines personnes propagent des rumeurs les plus fantaisistes.

Un exemple est donné avec un journal annonçant à sa une « Ouattara est un Américain ». Ce média dit en réalité que l’actuel Président ivoirien est allé en Amérique. Les adeptes de ce type de lecture de l'information en déduisaient que l’ancien président de l’ex-RDR est d’origine américaine. Cette rumeur laisse croire à l'existence d'informations sur l’origine du Président de la Côte d'Ivoire (depuis le 6 mai 2011).

La candidature d’ Alassane Ouattara (ADO) à l’élection présidentielle de 1995 avait été rejetée par feu Tia Koné, ancien président de la Cour suprême. Il avait taxé la nationalité du Président de "douteuse". ADO, selon cette institution, avait pour pays d’origine le Burkina Faso. Cette histoire a fait perdurer la crise ivoirienne jusqu’à l’avènement de la rébellion armée dirigée par Guillaume Soro en 2002.

Cette rébellion avait pour base arrière la ville de Bouaké et plusieurs villes au nord du pays. Les Ivoiriens tentent depuis une réconciliation qui tarde à devenir une réalité.

Cette chanson pointe donc le phénomène, véritable laboratoire à rumeurs, qui a de lourdes conséquences sur la société. Le groupe incitait les lecteurs à s'intéresser davantage aux contenus des journaux plutôt qu’à leurs seuls titres.