Eudoxie Yao: ''Mike le Bosso est un menteur, il ne m'a pas respectée''

Eudoxie Yao et Mike le bosso
Par Mael Espoir
Publié le 22 juillet 2019 à 17:03 | mis à jour le 22 juillet 2019 à 17:03

Eudoxie Yao est rentrée à Abidjan samedi dernier après plus d'un mois passé en Europe pour une série de spectacles. Un séjour qui a été pourtant annoncé en grande pompe sur les réseaux sociaux mais qui s'est finalement achevé en queue de poisson, car la bimbo ivoirienne a eu de sérieux problèmes avec Mike le Bosso, le promoteur de spectacles qui l'a invitée en France et le denommé Koné ibrahim dit Ib, le propriétaire de la résidence où elle était logée.

Eudoxie Yao explique sa mésaventure en France

Mike avait même traité Eudoxie Yao d'ingrate et s'en est remis à Dieu. ''Grâce à moi, tu as eu visa pour réaliser ton rêve de connaître l’Europe. Je t’ai fait venir en France, pour me remercier, tu m’exposes à la vindicte populaire. Je te remercie beaucoup, mais Dieu va te payer'', avait confié Mike le Bosso.

Une fois rentrée à Abidjan, Eudoxie Yao a diffusé une vidéo ce dimanche soir pour clarifier certaines choses dites par Mike le Bosso. Expliquant dans les moindres détails son aventure en Europe, elle a soutenu que le promoteur qui lui a demandé de payer elle même son billet d'avion pour Paris, n'a respecté aucun des engagements inscrits dans le contrat qui sont, entre autres, le logement dans un hôtel de luxe et les cachets des prestations qui variaient de 2500 à 3000 euros.

Pour la Kim Kardashian ivoirienne, sa mésaventre a commencé dès qu'elle a foulé le sol français. ''Il est venu me chercher à l'aéroport et il me dit que je serai logée dans une résidence à Ruan mais nous allons partir directement à Nantes pour une prestation... Et quand nous sommes arrivés, nous sommes allés à l'hotel et là-bas, on me dit que la prestation est prévue pour 3heures du matin. Alors je me suis préparée normalement mais jusqu'à 5 heures, je n'avais aucune nouvelle de Mike. Je l'ai donc appelé plus de 20 fois, mais il n'a pas décroché. Je suis même allée frapper à la porte de sa chambre, mais il n'a pas ouvert... et c'est le matin qu'il vient me dire que la salle n'a pas fait le plein, donc ils étaient donc obligés d'annuler la prestation. C'est un manque de respect, il s'est foutu de moi parce qu'il aurait dû me prevenir pour m'éviter une nuit de veille'', a declaré Eudoxie Yao qui dit avoir appris plus tard que la salle avait fait le plein mais Mike et les organisateurs auraient oeuvrer pour ne pas lui remettre son argent.

Poursuivant, la Bimbo ivoirienne a declaré qu'après Nantes, ils se sont rendus en Italie pour un spectacle de 1000 euros. Un montant qui ne convenait pas au montant inscrit dans le contrat qui l'engageait avec le promoteur. De retour de l'Italie, Eudoxie Yao a été conduite à la residence de Monsieur Koné, où elle dit avoir été enfermée par Mike le Bosso. ''Jusque là, il ne m'a pas donné l'argent de ma prestation, ni de mon billet d'avion. Et il m'a enfermée sans manger, ni boire puisque je l'appelai, il ne decrochait pas. J'ai appelé monsieur Koné vers une heure du matin, qui m'a envoyé la nourriture. J'étais très fachée contre Mike et c'est monsieur Koné qui m'a demandée de laisser tomber. Et c'est ainsi qu'il est rentré dans notre vie'', a declaré Eudoxie Yao qui dit avoir commencé à ne plus faire confiance à son promoteur.

Eudoxie Yao a également révélé qu'une dispute a eclaté entre elle et Mike le Bosso lors d'une autre soirée lorsque celui ci a reclammé une partie de l'argent que certaines bonnes volontés lui ont offert. ''Cet argent n'avait rien à voir avec mon cachet et lui il voulait sa part. Je lui ai dit que c'est pas possible. Alors pour éviter les histoires, j'ai remis l'argent à Monsieur Koné'', a ajouté Eudoxie qui dit avoir manifesté le désir de rentrer à Abidjan au retour de cette soirée. Mais celle-ci va revenir sur sa décision après la mediation de Koné Ibrahim.

Plus loin, elle dit avoir reclammé son du au promoteur qui lui a donné la somme de 500 euros sur un montant de 2000 euros. Ce qui lui a déplu. Eudoxie Yao a donc demandé à quitter la residence pour rejoindre sa camarade à Lyon. ''Et c'est monsieur Koné qui a demandé à m'accompagner à Lyon, et c'est sur la route qu'il m'a dit qu'il n'a pas de pneu secours et qu'on devait rebouser chemin'', a-t-elle ajouté. Elle informera qu'une fois de retour à Ruan, elle sera confrontée aux avances de Monsieur Koné. ''Comme je ne voulais pas de lui, il ne voulait plus me remettre mon argent que je lui avais donné pour garder sous pretexte qu'il m'a nourrie'', a déclaré Eudoxie Yao.

C'est alors que ç'en est suivi la bagarre qui a déclenché entre elle et Ib. ''Il m'a donné de violents coups de poing dans le visage. Je me demandais s'il voulait me tuer...'', a-t-elle confié.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus