Coronavirus en Côte d’Ivoire: Asalfo tire la sonnette d’alarme

Asalfo
Par Mael Espoir
Publié le 18 mars 2020 à 08:22 | mis à jour le 18 mars 2020 à 08:22

L'artiste Zouglou, Traoré Salif dit Asalfo, a attiré l'attention des ivoiriens sur les menaces que représente l'épidémie du Coronavirus dont certains cas positifs ont été détectés en Côte d'Ivoire.

Asalfo: ''Le Coronavirus est une maladie qui est en train de décimer toute l'humanité''

Le lead vocal du groupe Zouglou, Magic System, Traoré Salif alias Asalfo, dans une vidéo publiée sur sa page Facebook, a interpellé le peuple ivoirien sur les menaces que représente l'épidémie de Coronavirus.

''Le Coronavirus est une maladie qui est en train de décimer toute l'humanité. Tout le monde a vu d'où elle est partie et où elle est arrivée. C'est une maladie qui ne trie pas. Et aujourd'hui, nous sommes heureux de voir que nos autorités prennent quand même toutes les dispositions maximales pour que nous évitions de vivre cette crise là'', a déclaré Asalfo.

Pour le commissaire général du Festival des musiques urbaines d'Anoumanbo ( Femua), il faut impérativement que les populations ivoiriennes suivent à la lettre les différentes consignes sanitaires suggérées par les autorités afin d'éviter une propagation de cette pandémie.

''Des consignes sont données, si nous ne les respectons pas, nous serons nous mêmes des canaux de propagation de cette maladie... Je vous interpelle donc sur la dangerosité de cette maladie qui est une tueuse. Ce sont les précautions que nous devons prendre qui pourront être notre seule remède'', a-t-il expliqué.

Avant d'ajouter: ''On nous demande de changer nos comportements hygiéniques et alimentaires...il faut donc arrêter les contacts physiques, les embrassades; on nous demande de laver les mains chaque fois que l'occasion se présente. Tout le monde aime la viande de brousse, mais pour l'occasion on nous dit d'arrêter d'en consommer...''.

En outre, l'enfant d'Anoumanbo a exhorté les populations à rompre avec les préjugés. ''Il faudrait qu'on arrête des commentaires comme quoi, quand on a la peau noire, on est immunisé ou encore le Coronavirus meurt au soleil. Mais je ne dis pas que c'est faux, je prie d'ailleurs que ça soit vrai. Mais est-ce parce qu'on a le remède d'une maladie qu'il faut la provoquer?", s'est-il interrogé.

Asalfo est revenu sur les raisons du report de la 13e édition du Femua. ''On nous demande également d'éviter les rassemblements de masse. La preuve, j'ai pris la décision de reporter le Femua. On ne peut pas faire un festival pour le bien-être des ivoiriens, et sachant que si ce festival a lieu, cela devient un véritable nid de contamination du Coronavirus. Ce serait donc contribuer au mal-être des ivoiriens. Cette décision est douloureuse mais il y a le Coronavirus qu'il faut combattre. C'est un effort de notre part. Ce qui veut dire que chacun de vous peut faire un effort pour oublier certaines habitudes afin d'éradiquer cette maladie''.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus