Ariel Sheney prévient: "Personne ne peut prendre la place de Dj Arafat"

Ariel Sheney prévient:
Par Mael Espoir
Publié le 08 juillet 2020 à 11:40 | mis à jour le 08 juillet 2020 à 11:40

L’artiste ivoirien Ariel Sheney a répondu à tous les observateurs qui affirment que le Couper décaler est en baisse de régime depuis le décès de DJ Arafat.

Ariel Sheney: ‘’Le Couper décaler est vu à l’extérieur comme une musique traditionnelle‘’

Depuis le décès du roi du Couper décaler, Dj Arafat, en août 2019, force est de constater que son mouvement musical qui a longtemps régné sur la musique ivoirienne est actuellement à la traîne. Critiqués pour avoir déserté la scène musicale, un des artistes Couper-décaler, Ariel Sheney, a dit sa part de vérité dans une vidéo publiée sur sa page Facebook.

‘’Des personnes demandent le bilan du Couper décaler, 11 mois après la disparition du monument du Couper décaler, Dj Arafat…C’est bien beau de critiquer, mais quand tu n’aides pas une personne, ça ne sert à rien de la critiquer… 11 mois déjà que notre monument est parti, certains ont pensé que c’était seulement un artiste Couper décaler, mais il y a des gens qui ne l’aimaient pas, mais qui sont devenus ses fans. C’était un deuil national. Il y a même des artistes qui ont dit qu’ils n’allaient plus chanter pendant un bon moment pour laisser les choses passer mais ils étaient obligés de revenir à la charge parce que vous, les mêmes, étiez déjà en train de chercher un successeur. Comme si on était dans un royaume. Vous n’avez pas compris qu’on est dans deux sortes de vie. C’est vrai qu’on a perdu certes notre star, mais pour d’autres, c’est leur frère qui est décédé. Qu’avez-vous fait pour nous aider? Rien! Vous passez votre temps à chercher le successeur. On n’a pas besoin de successeur. Sachez que personne ne peut prendre sa place…Au lieu de dire que le Couper décaler est tombé, disons plutôt que le Couper décaler est en deuil‘’, a soutenu l’ex poulain de feu Dj Arafat.

Cependant, Ariel Sheney a subtilement révélé ce qui pourrait être à la base du ralentissement du mouvement Couper décaler. ‘’Le problème actuellement, c’est de sauver notre musique. Le Couper décaler est vu à l’extérieur comme une musique communautaire, une musique traditionnelle, une musique qui n’est pas moderne. Quel que soit ce qu’on va faire, tant qu’on n'arrivera pas à moderniser notre mouvement, on va toujours rester à la traîne. Vous croyez que Magic System, comment ils ont fait pour percer le milieu des Français là-bas? Au début, les gens ont dit qu’ils font du Techno, qu’ils ont abandonné le Zouglou mais ils sont où aujourd’hui? Aujourd’hui, le vieux père Asalfo est où…?‘’, a interrogé Ariel Sheney.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus