Un employé de Rafna Boutique enquiquine Carmen Sama

Un employé de Rafna Boutique enquiquine Carmen Sama
Par Mael Espoir
Publié le 02 décembre 2020 à 13:41 | mis à jour le 02 décembre 2020 à 13:41

La belle Carmen Sama est impliquée dans une vive polémique qui alimente les réseaux sociaux depuis quelques heures.

Traquée par son employé, Carmen Sama: "Il veut juste salir mon image pour avoir de l'audience"

La veuve de Dj Arafat, Carmen Sama, se retrouve à nouveau au coeur d'une énième polémique. En effet, l'un de ses employés répondant au nom d'Aristide Kassi, au sein de Rafna Boutique, dit avoir été viré par sa patronne sans motif valable. Dans un message publié sur les réseaux sociaux, le jeune homme fait savoir que Carmen Sama refuse même de lui payer son dû.

''...Le 30 novembre, je reçois un message de ma patronne sur WhatsApp où elle me virait sans motif valable de son entreprise. Je lui ai même demandé ce qu’elle me reprochait mais elle m’a dit carrément qu’elle me libérait juste'', a-t-il écrit, avant d'ajouter: ''Alors, j’ai réclamé mon salaire, chose que ma patronne a refusé catégoriquement. Alors je viens exposer l’histoire ici afin que Carmen puisse me remettre ce qui me revient de droit car je grouille, c’est pour ma maman. Elle est mon tout. Tout ce que je fais, c’est pour elle. 80 mille, c’est certes rien pour Carmen mais pour moi, ça représente beaucoup. Alors chère patronne, pour tout le respect que je vous dois, remettez-moi mon argent''.

Face à la sortie du jeune homme, la réponse de Carmen Sama ne s'est pas fait attendre. ''Sachez que depuis que j'ai quitté le pays avant les élections, c'est lui qui gère tout à la boutique actuellement... Il y a quelques temps, j'ai fait venir la somme de 2.500.000FCFA pour des travaux concernant la rénovation de la boutique vu que c'est bientôt les fêtes de fin d'année. Depuis que j'ai envoyé cette somme pour les travaux, Aristide ne me faire aucun point sur l'avancée des travaux. Souvent même il se permet de déserter la boutique, c'est-à-dire il vient quand bon lui semble. Donc il gère la boutique à son aise, selon la personne que j'ai déléguée pour passer souvent voir à la boutique ce qui s'y passe.... Pour revenir aux 80.000 FCFA dont il parle, sachez que c'est un mensonge car je ne lui dois absolument rien. Il veut juste salir mon image pour avoir de l'audience", a-t-elle confié à First Mag Le Vrai .




Afficher les commentaires
Articles les plus lus