Présidentielle 2020: Les Ghanéens appelés aux urnes ce lundi

Ghana - présidentielle 2020 : Douze candidats pour 17 millions d’électeurs
Par Redaction 1
Publié le 07 décembre 2020 à 09:06 | mis à jour le 07 décembre 2020 à 09:06

Les Ghanéens sont appelés aux urnes, ce lundi 7 décembre 2020, pour élire leur président. La campagne électorale pour cette présidentielle a vu le président sortant Nana Akufo-Addo affronter son principal rival et prédécesseur, John Dramani Mahama. Depuis 1992, le pays fait preuve d’une remarquable stabilité démocratique.

Ghana - présidentielle 2020 : Douze candidats pour 17 millions d’électeurs

Une campagne présidentielle sans violence et équilibrée entre les deux principaux favoris. Un scrutin qui reste ouvert, le Ghana fait bien figure d’exception en Afrique de l’Ouest.

Une exception qui se vérifie depuis la fondation de la quatrième République, en 1992, par Jerry Rawlings. Réélue en 1996, cette figure de l’Afrique anglophone, décédée le 12 novembre dernier, avait renoncé, conformément à la Constitution, à se présenter pour un troisième mandat en 2000.

Une pratique respectée et répétée par tous ses successeurs, faisant du Ghana un modèle de l’alternance démocratique et pacifique dans la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

Sur les douze candidats à cette présidentielle, la campagne a surtout été dominée par le président sortant, Nana Akufo-Addo, et son principal rival et prédécesseur à la magistrature suprême, John Dramani Mahama. Les deux hommes s’affrontent depuis 2012, gagnant et perdant alternativement l’élection présidentielle.

Pourtant, rien ne distingue profondément leurs programmes politiques. « Le New Patriotic Party (NPP, actuelle majorité) est plutôt libéral, le National Democratic Congress (NDC, minorité) est plus interventionniste ».

Parmi les sujets qui les ont tout de même opposés au cours de cette campagne, la question de la gratuité de l’enseignement secondaire. Une mesure entrée en vigueur pendant le mandat du président Nana Akufo-Addo et qui a profité à 430 000 élèves. Mais dont la paternité est revendiquée par John Dramani Mahama.

Le président du Ghana est élu au scrutin uninominal majoritaire à deux tours pour un mandat de quatre ans renouvelable une seule fois. Est élu le candidat ayant recueilli la majorité absolue des suffrages exprimés au premier tour.

À défaut, un second tour est organisé entre les deux candidats arrivés en tête au premier, et celui recueillant le plus de voix est déclaré élu. Chaque candidat à la présidence se présente avec un candidat à la vice présidence.

Peuvent participer au scrutin tous les citoyens ghanéens âgés d'au moins 18 ans. Quant aux candidats, il doivent notamment être ghanéens de naissance et être âgés d'au moins quarante ans.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus