Football: Comment l'âge des footballeurs africains fait polémique

Footballeurs africains - Donne-moi ton âge, je te dirai qui tu es !
Par Eugène SAHI
Publié le 30 décembre 2020 à 13:22 | mis à jour le 30 décembre 2020 à 13:22

Footballeurs africains - Donne-moi ton âge, je te dirai qui tu es ! Difficile de connaitre l’âge d’un footballeur africain partagé entre « Mon âge de football ou bien mon vrai âge ».

Âge des footballeurs africains: A qui la faute?

Avez-vous suivi une fois les compétitions des moins 17 de la FIFA, du moins lorsqu’une sélection nationale africaine est opposée à une nation européenne ? Le constat que l’on en fait est parfois ridicule et gênant pour les fédérations africaines.

Présentant un gabarit plus costaud que leurs camarades des autres continents, un joueur africain de 21 ans se rajeunit de quatre ou cinq ans pour pouvoir jouer en équipe cadette à 21 ans (l’âge du papier) avec un âge réel de 25 ou 26 ans. En général, ils naissent sur papier le 31 décembre. Cela permet de pouvoir participer pendant toute une année à une compétition. Les plus subtiles ou les moins malins gardent leur date d’anniversaire.

Découvrez ces cinq joueurs africains dont l’âge suscite des doutes, selon le site Afrik Mag.

Victor Emenayo: Le joueur nigérian a connu une période bien difficile à Azerbaidjan, où il a été clairement accusé en 2016 d’avoir menti sur son âge…

A 23 ans, il a dû sortir dans la presse pour montrer son passeport et affirmer qu’il n’avait pas 40 ans comme on le prétendait ” j’ai bien 23 ans, regardez mon passeport et demandez à mes parents“!

Outre Emanayo, le cas Meschack Elia, jeune joueur Congolais dont l’avenir peut être très radieux, a été mis en parenthèses par les frasques du phénomène de faux documents en vue de diminuer leur âge. Alors qu’il est âgé de 22 ans, on lui donnerait la trentaine si l’on s’en tient à son apparence physique ainsi qu’à sa maturité sur les pelouses, et son sens du jeu.

Joseph Minala âgé de 17 ans en 2014 fait partie également des joueurs africains dont on ne croit pas à l’âge. Le camerounais qui évoluait à la Lazio de Rome avait même fait l’objet d’une enquête officielle de la Fédération Italienne de Football qui a fini par le blanchir.

Le débat soulevé autour de l’âge du camerounais a, en effet, rappelé aux esprits la liste de ces footballeurs africains qui auraient eux aussi menti sur leur âge pour s’offrir la carrière rêvée au sein d’équipes européennes de renommée.

Youssoufa Moukoko, c’est l’autre jeune camerounais de la liste qui est né à Yaoundé en 2004 et recruté par le Borussia Dortmund en juillet 2017. Le jeune footballeur a directement intégré les U17 du club au regard de sa corpulence (1,78 m et 75 kg à 14 ans), et son talent hors-norme, fait savoir le média.

Alors qu’il était âgé à l’époque de 13 ans, la différence de taille et son physique très imposant pour un adolescent de son âge attisaient des doutes. La différence au niveau de la taille avec ses camarades avait d’ailleurs défrayé la chronique, et même en U17, le Camerounais était toujours ” hors catégorie “. Aujourd’hui il a 15 ans, et cela semble difficile à croire.

Zobi: Avec un visage d’adulte, ce joueur ivoirien dit avoir à peine 20 ans. Il est rapide, talentueux, généreux, mais paraît bien plus vieux, que son âge.

Pour illustrer phénomène, lors de la récente Coupe d’Afrique des moins de 17 ans remportée par la Côte d’Ivoire en 2013, neuf joueurs ont été écartés pour avoir falsifié leur âge. Les jeunes Africains qui veulent à tout prix se rendre en Europe où les attendent des contrats mirobolants n’hésitent pas à frauder sur leur âge en présentant de faux documents, de fausses identités. Cela se passe avec la complicité des fédérations, des agents de joueurs, d’entraîneurs et même de certaines autorités politiques.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus