Économie: Tidjane Thiam fait des recommandations aux pays africains

Tidjane Thiam, invité de l'IFRI
Par Eugène SAHI
Publié le 07 juillet 2022 à 01:00 | mis à jour le 07 juillet 2022 à 01:01

Tidjane THIAM, ancien Directeur général de Crédit Suisse, de juillet 2015 à février 2020, était l’invité de la Conférence de l'Institut français des relations internationales (IFRI) du mercredi 6 juillet 2022, en France.

Tidjane Thiam invite les Dirigeants africains à promouvoir les PME locales, l'investissement dans l'Agriculture et l'Éducation

L’Institut français des relations internationales, centre de recherche et de débat indépendant, a consacré ce rendez-vous à l’analyse de la problématique : L'Impact du contexte macroéconomique sur les marchés émergents.

Et comme principal panéliste, Tidjane THIAM, envoyé spécial de l'Union africaine (UA) pour mobiliser le soutien international aux plans de riposte anti-Covid-19 sur le continent, était pour l'occasion assisté par son bras droit Marc-Arthur Gaulithy.

« Lors de cette rencontre, en présence d'un parterre de journalistes économiques, d'experts économiques et financiers, Tidjane THIAM a fait une radioscopie millimétrée de l'état des marchés émergents dans l'environnement de la crise sanitaire du COVID-19, et de celle provoquée par la guerre en Ukraine », rapporte Dr Marc-Arthur Gaulithy.

Le ​Diplômé de l'École polytechnique et de l'École des mines de Paris est revenu sur les conséquences des évolutions prévisibles à moyen terme, mais également sur les politiques publiques qui doivent accompagner une consolidation de ces économies (Inde, Amérique du Sud, Asean, Afrique...).

Tidjane THIAM (Administrateur de Kering depuis juin 2020) a aussi abordé l'épineuse question de la dette des pays africains.

Pour l'Ivoirien qui est également président du conseil d’administration du Rwanda Finance Limited, l’agence gouvernementale chargée du développement et de la promotion du Kigali International Financial Centre (KIFC), les économies africaines « devraient plutôt favoriser le recours aux équités, promouvoir les PME locales, mais aussi favoriser l'investissement dans l'Agriculture, la Santé et l'Éducation ».

Notons que la prise de parole de Tidjane Thiam a été accompagnée de celle d'Hichem Ben Yaïche, expert en géopolitique, rédacteur en chef du magazine NewAfrican et African Business, ainsi que celle d’Alain Antil, chercheur et directeur du Centre Afrique subsahariens, Ifri.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus