Salon International du Café-Cacao-Cajou (SICA 2019), des problèmes

Le salon International du Café-Cacao-Cajou, selon Bertrand Diby AKO
Par Mael Espoir
Publié le 27 avril 2019 à 08:23 | mis à jour le 27 avril 2019 à 08:23

Le salon International du Café-Cacao-Cajou (SICA 2019) qui aura lieu du 18 au 20 juillet 2019 à New York, aux États-Unis, est perturbé par des problèmes sur l'identité de ses organisateurs. Selon L’Organisation ivoirienne du commerce et de l’Agriculture (Orica) qui a publié un communiqué relative à la troisième édition de celui-ci, cet événement qui rassemble chaque année des investisseurs et hommes d'affaires de différentes nationalités en vue de développer des opportunités d'investissement dans les secteurs du café Cacao -Cajou en Côte d'Ivoire, est frappé par une dichotomie.

Le salon International du Café-Cacao-Cajou SICA 2019, le communiqué

À l’attention du Chef de l’État ; son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA; Président de la République de Côte d’Ivoire

À l’approche du troisième Salon International du Café-Cacao-Cajou (SICA 2019) qui se tiendra du 18 au 20 juillet 2019 à l’Hôtel Marriott Marquis de New York aux États-Unis d’Amérique.

Il nous revient de façon récurrente qu’une équipe bien organisée de la Direction de la Communication et de la Promotion du Conseil du Café-Cacao conduite par Monsieur KOFFI Fernaud à qui nous avons décliné une tentative de corruption à notre égard vu qu'il nous a proposé une surfacturation que nous avons formellement refusée, est en train de s’adonner à des actions diffamatoires visant à saboter et à empêcher la tenue du SICA 2019 à New York.

L’ORICA voudrait faire une mise au point sur un litige qui l’a opposé à l’ancienne Direction générale du Conseil du Café-Cacao et qui a fait l’objet d’un Jugement contradictoire par le Tribunal du Commerce d’Abidjan.

En effet par exploit du 13 janvier 2016 de Maitre Soumaila Koné, Huissier de justice, l’organisation ivoirienne du commerce et de l’agriculture dite ORICA a servi assignation au conseil du café-cacao à comparaitre devant le tribunal du commerce d’Abidjan le 18 janvier 2016 en paiement de la somme reliquataire de 12.370.000 FCFA pour avoir participé à crédit à la deuxième édition du Salon International du Café-Cacao-Cajou (SICA 2014) qui s’est tenue à New Delhi en Inde du 18 au 20 juillet 2014.

Le tribunal de Commerce d’Abidjan après analyse des pièces versées aux dossiers par les deux parties et après un débat contradictoire a rendu la décision N° 177/2016 du 21 mars 2016 en premier et dernier ressort condamnant le Conseil du Café-Cacao à payer à l’ORICA la somme reliquataire de 10.970.000 FCFA après déduction de la somme de 1.400.000 FCFA représentant les frais d’hôtel réglés par les délégués du Conseil du Café-Cacao à New Delhi en Inde et celle de 10.050.000 FCFA payé en acompte le 05 mars 2015.

N.B : prière de bien vouloir contacter le Cabinet de Maître Traoré Moussa ; avocat à la Cour d’appel d’Abidjan sis à Cocody Angré au 1er étage de l’Immeuble BICICI face au Commissariat du 22ème Arrondissement de Police pour prendre copie de ce Jugement Commercial N° 177/2016 du 21 mars 2016 rendu en premier et dernier ressort par le tribunal de Commerce d’Abidjan.

Cabinet de Maître Traoré Moussa: 22 52 54 20

Depuis sa débâcle face à l’ORICA au tribunal de Commerce d’Abidjan, le Conseil du Café-Cacao a décidé d’user de tout moyen pour empêcher la tenue du SICA 2019 en traitant son Commissaire Général d’Affabulateur et d’Arnaqueur auprès des Institutions crédibles et des acteurs économiques du Secteur Café-cacao.

C’est le lieu de rappeler aux agents et aux autorités actuelles du Conseil du Café-Cacao et à tous ceux qui veulent l’entendre que sous l’ère Alassane OUATTARA, c’est la fin de l’Arbitraire, de l’Injustice, de la médiocrité, du vol et de l’Impunité.

Nous voudrions aussi appeler nos potentiels clients à la sérénité et à la vigilance. Et leur dire que leur seul point de contact c’est l’ORICA : 22 46 78 39 / 54 18 85 65

Excellence Monsieur le Président de la République, nous voudrions donc faire diligence auprès de votre très haute Autorité et très haute bienveillance pour faire arrêter l’opprobre que subissent l’ORICA et le SICA.

Nous voudrions enfin vous informer Son Excellence Monsieur le Président de la République que tous les membres du Comité d’organisation du Salon international du Café-cacao-Cajou (SICA) sont tous des personnes crédibles, car ils jouissent d’une bonne moralité et d’une grande probité.

Nous sommes résolument attachés à la forme républicaine de l’État et à son contenu démocratique, au respect des droits de l’homme et des libertés publiques, individuelles et collectives ; dans le cadre d’une démocratie politique, économique et sociale.

Notre seul Leitmotiv, c’est de vous accompagner Excellence Monsieur le Président de la République, dans votre volonté de faire de notre beau pays, un pays émergeant à l’horizon 2020.

L’ORICA voudrait simplement apporter sa pierre à l’édifice.

Contacts ORICA : 22 46 78 39 54 18 85 65 E-mail : [email protected].us] Fait à Abidjan, le 24 avril 2019.

Bertrand Diby AKO

Directeur Général de l’ORICA

Commissaire Général du SICA


Afficher les commentaires
Articles les plus lus