Alain Lobognon: " Les députés sont dirigés par un diviseur"

Alain Lobognon
Par K. Richard Kouassi
Publié le 18 juin 2019 à 14:00 | mis à jour le 18 juin 2019 à 14:00

Alain Lobognon ne décolère pas contre Amadou Soumahoro. Le député de Fresco (ville du sud-ouest de la Côte d' Ivoire), proche de Guillaume Soro, ne manque aucune occasion pour "allumer" l' actuel président de l' Assemblée nationale.

Alain Lobognon charge Amadou Soumahoro

La lutte qui met aux prises Amadou Soumahoro et Guillaume Soro, à l' Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) semble être une occasion de plus pour Alain Lobognon de critiquer les tenants du pouvoir. Dans une publication sur son compte Twitter, l' ex-ministre de la Promotion de la jeunesse, des Sports et Loisirs a ouvertement attaqué le chef du parlement ivoirien. "Le chef qui marche les deux bras ouverts, rappelle qu'il est rassembleur. Il ne rejette, ni n'humilie quiconque. Depuis la démission de Soro Guillaume, le 8 février 2019, la Côte d' Ivoire n’ a plus de chef à la tête de son Assemblée nationale. Les députés sont dirigés par un diviseur", a-t-il écrit.

On le voit, Alain Lobognon n' a pas mis de gants pour décrier l'attitude du successeur de Guillaume Soro à l'hémicycle, qui aurait tenté d' humilier le député de Ferké (nord) à Rabat, lors de la réunion de l' APF. Ce n' est pas la première fois que l' ancien maire de Fresco sorte les griffes contre Amadou Soumahoro. Dans le cadre de la formation du bureau de l' Assemblée nationale, le vice-président des questions parlementaires et électorales et porte-parole du Mouvement pour la promotion des valeurs nouvelles en Côte d’ Ivoire (MVCI, parti de l' opposition) avait reproché au chef du Parlement ivoirien d' avoir "volontairement" exclu son groupe parlementaire, Rassemblement.

"Le groupe parlementaire, Rassemblement, auquel j’ appartiens a été volontairement exclu du bureau de l' Assemblée nationale par un président qui confond son cabinet et les représentants des courants politiques groupes. Que les ignorants s’ abstiennent de parler de vote de la majorité. La Constitution de Côte d’ Ivoire et le règlement de l’ Assemblée nationale ont été violés par le RHDP", avait déclaré Alain Lobognon.

Aujourd'hui encore, Amadou Soumahoro est la cible d' Alain Lobognon au sujet de la bataille entre l' ex-secrétaire général du Rassemblement des républicains (RDR) et son mentor pour la présidence de l' APF.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus