444 cas de Covid-19 en Côte d'Ivoire: Ce que le gouvernement a décidé

Covid-19 : Port obligatoire du masque dans le Grand Abidjan
Par David Yala
Publié le 09 avril 2020 à 23:03 | mis à jour le 09 avril 2020 à 23:08

La Côte d’Ivoire enregistre depuis ce jeudi 09 avril 2019, 60 nouveaux cas de contaminations au Covid-19, portant ainsi le nombre total des patients à 444 cas confirmés dont 52 guéris. Cette situation a conduit le chef de l’Etat Alassane Ouattara à convoquer d'urgence une réunion extraordinaire du Conseil National de Sécurité (CNS) dont nous vous proposons ci-dessous les décisions majeures.

Covid-19 : Port obligatoire du masque dans le Grand Abidjan

Selon une note d'informations du Centre d’Information et de Communication Gouvernementale (CICG), à l’issue d’un Conseil de Sécurité National (CNS) extraordinaire, présidé par le Président de la République Alassane Ouattara, le 9 avril à Abidjan, le gouvernement ivoirien a décidé de l’obligation du port du masque dans le Grand Abidjan, afin de renforcer la lutte contre la propagation du Coronavirus.

Plus précisément, le communiqué indique « l’obligation du port de masques, notamment dans le Grand Abidjan, en veillant à leur disponibilité et leur gratuité, à commencer par le personnel de santé et les Forces de Défense et de Sécurité ».

L’autre mesure majeure est « le confinement obligatoire à domicile de toutes les personnes fragiles, notamment les personnes âgées et celles souffrant de maladies chroniques ».

Pour ce qui est des stratégies de détection, de contrôle, de transmission et de soins, treize (13) centres de prélèvement de proximité – dont neuf (9) avant fin avril, sur un total de quarante-cinq (45) – seront installés sur l’ensemble du territoire.

Au titre du renforcement des dispositions de distance sociale, les nouvelles mesures portent sur :

- l’obligation du port de masques, notamment dans le Grand Abidjan, en veillant à leur disponibilité et leur gratuité, à commencer par le personnel de santé et les forces de Défense et de Sécurité ;

- le confinement obligatoire à domicile de toutes les personnes fragiles, notamment les personnes âgées et celles souffrant de maladies chroniques ;

- la réduction des déplacements non essentiels ;

- la mise en œuvre effective du télétravail ;

- la réduction du nombre de passagers dans les véhicules de transport en commun et dans les véhicules personnels, dont les modalités seront communiquées par le Ministre des Transports.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus