Masques anti Covid-19: L'homme d'affaires Ousmane Bamba dément

Ousmane Bamba dément être le bénéficiaire d'achat des masques anti Covid-19
Par David Yala
Publié le 22 avril 2020 à 22:32 | mis à jour le 22 avril 2020 à 22:45

La Côte d’Ivoire compte à ce jour 952 cas confirmés de personnes infectées au Covid-19, dont 310 guéries et 14 décès.

Ousmane Bamba dément être le bénéficiaire du marché de l'achat des masques anti Covid-19 en Chine

Dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19 en Côte d'Ivoire, le Gouvernement a autorisé l'importation de 200 000 millions de masques sanitaires après sa décision de rendre le port du masque obligatoire dans le Grand Abidjan.

Selon le premier ministre Amadou Gon Coulibaly, une commande de 131 millions de masques a déjà été passée, dont 30 millions qui devraient être disponibles dans le courant de cette semaine et le reste, le 5 mai 2020.

Reprenant une information d'Africa Intelligence, nous annoncions dans une de nos publications, que le choix du chef du gouvernement s'était porté sur l'homme d'affaires ivoirien Ousmane Bamba pour l'achat de ces masques en Chine.

«L'homme d'affaires ivoirien Ousmane Bamba (...) a décroché les contrats d'approvisionnement de la Côte d'Ivoire en masques sanitaires et en respirateurs », informaient nos confrères d'Africa Intelligence.

Dans une note reçue des proches du concerné, l'homme d'affaires dément être le bénéficiaire de ce marché juteux de 8 milliards FCFA. Ousmane Bamba dit n'être ni associé, ni Gerant encore moins membre d’une société dénommée SOFOMED.

De plus, l’homme d'affaires ne reconnait aucune démarche ou contact avec le Premier Ministre ivoirien en vue de l’achat de masques de protection ou caches nez.

Ousmane Bamba qui dénonce un traitement léger de l'information en cette période de crise sanitaire liée au Covid-19, menace de saisir les tribunaux contre le confrère français pour diffusion d'allégations mensongères.

"Ousmane Bamba, refusant que son image soit associée à des allégations mensongères, dit se réserver le droit, avec l’appui de son conseil en France, d’intenter une action en Justice contre Africa Intelligence sis à la Rue Montmartre 75002 Paris", informent ses proches.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus