Côte d’Ivoire : Les Kalou font parler d’eux d’ Abidjan à Berlin

Un Kalou peut en cacher un autre aussi bien sur le plan sportif que celui du bad buzz

Salomon kalou Bonaventure Kalou
Par Patrice Dama
Publié le 05 mai 2020 à 11:56 | mis à jour le 14 novembre 2022 à 19:43

Bonaventure Kalou et son frère cadet Salomon Kalou ont décidé de squatter l’actualité aussi bien en Afrique qu’en Europe. D’ Abidjan à Berlin, chaque Kalou se retrouve au milieu de la controverse.

Bonaventure Kalou et son opposition à l’élection de Didier Drogba à la FIF

La famille Kalou est en Une de l’actualité d’Abidjan à Berlin. Bonaventure Kalou provoque la controverse en Côte d’Ivoire avec son opposition à l’élection de Didier Drogba à la tête de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF).

En effet, l’ancien joueur de Chelsea souhaite mettre son grand réseau de dirigeants du monde de foot et d’hommes d’affaires au service du foot national. Il a pour ce faire besoin du soutien des anciens footballeurs ivoiriens pour se faire élire.

Sauf que Bonaventure n’apportera pas son soutien à son ancien capitaine de la sélection ivoirienne. Il préfère soutenir un ancien dirigeant, non footballeur, de cette institution.

La fausse excuse du manque d'expérience

Pour justifier sa position, Bonaventure explique que Didier Drogba n’a pas l’expérience nécessaire pour diriger une telle institution nationale. Petit problème, le même Bonaventure Kalou est devenu le maire de la ville de Vavoua en octobre 2018.

Cette ville de l’ouest de la Côte d’Ivoire, peuplée d'environ 100 000 habitants, se trouve dans la région du Haut-Sassandra, elle-même peuplée d'environ 400 000 habitants. Outre le football, il n’avait jamais rien fait qui montre sa quelconque capacité à gérer une aussi grande ville.

Pour beaucoup d’ivoiriens fortement déçus de l'ancien joueur de l'AJ Auxerre, Bonaventure Kalou est un homme jaloux de Didier Drogba dont il n’a ni la carrière de footballeur ni la renommée.

Le Président Ivoirien Alassane Ouattara racontait justement une anecdote sur la célébrité de Didier Drogba. Il a affirmé que la Reine Élisabeth a du utiliser le nom de l'ancien joueur de Chelsea pour reconnaitre la Côte d’Ivoire : « Yes, yes, Didier Drogba country...». En clair, contrairement au maire de Vavoua, l’ancien attaquant de l’OM est un monument auquel restent très attachés les ivoiriens dans leur immense majorité. Cette opposition du frère de Salomon Kalou à sa candidature passe donc très mal dans le pays.

Après Bonaventure, voilà Salomon au cœur de la controverse

Mais lorsqu’on croit en avoir terminé avec le nom Kalou, un autre Kalou surgit. Alors que la polémique concernant son ainé est en train de se tasser en Côte d’Ivoire, Salomon Armand Magloire Kalou fait parler de lui depuis Berlin.

Au coeur de la crise de COVID-19 qui secoue le monde, ce joueur de 34 ans n’a rien trouvé de mieux à faire que se filmer en train de bafouer les règles de distanciation sociale imposées par les clubs de Bundesliga pour la reprise des entraînement.

L'attaquant ivoirien s’est filmé avec son téléphone lundi alors qu'il saluait ses coéquipiers, se tapait dans les mains avec le bosnien Vedad Ibisevic, se ventait de toucher son salaire à ne rien faire et faisait irruption chez un coéquipier apparemment testé pour le coronavirus dans les installations du club.

Le Hertha Berlin a suspendu Salomon Kalou, fortement critiqué en Allemagne pour son indiscipline caractérisée. Tous les médias européens parlent donc de cette affaire Salomon Kalou que tous auraient aimé voir briller cette saison sur les terrains de football par ses prouesses techniques.

Cette saison, sur les 25 matchs de Bundesliga, Salomon Kalou n’en a joué que 5. Il n’a inscrit qu’un but face à Hoffenheim lors de la 9e journée du championnat allemand. Depuis le 30-11-19, jour de son dernier match face au Borussia Dortmund, il était porté « disparu » jusqu’à la suspension des compétitions pour cause de la pandémie de COVID-19.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus