GPS : Départ de Méité Sindou, stratégie politique ou véritable rupture ?

Méité Sindou a-t-il réellement lâché Guillaume Soro ?
Par K. Richard Kouassi
Publié le 27 juin 2020 à 16:32 | mis à jour le 27 juin 2020 à 17:28

Candidat à la présidentielle d'octobre 2020, Guillaume Soro ne pourra pas compter sur le soutien de Méité Sindou. Et pour cause, ce fidèle compagnon du député de Ferké a décidé de quitter Générations et peuples solidaires (GPS), le mouvement politique portant la candidature de l'ex-chef rebelle. La nouvelle du départ du désormais ancien membre du Comité d'orientation et de coordination est vue par des observateurs de la scène politique comme une stratégie mise en place par les soroistes.

Méité Sindou a-t-il réellement lâché Guillaume Soro ?

L'information du départ de Méité Sindou de Générations et peuples solidaires circulait depuis un moment. L'insistance de la nouvelle a même fait sortir l'ex-président de l'Assemblée nationale de son silence.

"Je tiens à faire cette précision suivante : c’est à ma demande que M. Méité Sindou s’est rendu à Paris pour me visiter et recevoir des consignes dans le cadre de la bonne marche de GPS. Je lui garde ma confiance", avait déclaré le leader des soroistes quand des rumeurs avançaient qu'il refusait de recevoir Méité Sindou. Finalement, le concerné a officiellement annoncé dans un communiqué sa rupture avec le député de Ferké.

"Par le présent courrier, je vous adresse ma démission du Mouvement générations et peuples solidaires (GPS). Cette démission vaudra ainsi simultanément pour mes qualités d’adhèrent, de membre du Conseil d’orientation et de coordination", a fait savoir Méité Sindou dans un courrier.

Guillaume Soro aurait-il choisi de jeter son ancien collaborateur dans les bras d'Alassane Ouattara et du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) afin de mieux les espionner ? Pour des observateurs, cela est une mauvaise stratégie à quatre mois de la présidentielle.

Méité Sindou a peut-être voulu quitter le navire avant le grand naufrage, surtout que son ex-mentor est sous le coup d'une condamnation judiciaire. De plus, il demeure fort probable que la candidature de Guillaume Soro, actuellement en exil en France, demeure au stade de projet.

En tout cas, pour l'heure, le patron de GPS n'a pas encore officiellement réagi à la démission de Méité Sindou.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus