Après le décès de Gon, Daniel Kablan Duncan quitte la Vice-Présidence

Daniel Kablan Duncan, démissionnaire de la Vice-Présidence pour convenances personnelles

Daniel Kablan Duncan remet sa démission à Alassane Ouattara
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 13 juillet 2020 à 13:37 | mis à jour le 13 juillet 2020 à 14:08

Daniel Kablan Duncan a rendu sa démission de son poste de Vice-Président de la République de Côte d'Ivoire. Cette rumeur, qui circulait ces derniers jours, a finalement été confirmée, ce lundi, par un communiqué lu par le Secrétaire général de la Présidence.

Daniel Kablan Duncan, démissionnaire de la Vice-Présidence pour "convenances personnelles"

« Qui donc a intérêt à distiller de fausses et infondées "informations " sur une soi-disant démission du Vice-Président de la République, M. Daniel Kablan DUNCAN, le très dévoué et fidèle collaborateur du président Alassane OUATTARA ? »

C'est par cette interrogation que Yao Noël, proche de Duncan, battait en brèche les rumeurs qui avaient envahi la place abidjanaise sur la démission du Vice-Président de la Côte d'Ivoire. « Totalement et archi faux, c'est un grossier mensonge et une laide affabulation », avait-il martelé.

Et pourtant, Patrich Achi a confirmé, dans un communiqué ce jour, que Daniel Kablan Duncan a bel et bien rendu sa démission au Président Alassane Ouattara. Après des regards furtifs, de gauche à droite et un long soupire, le Secrétaire général de la Présidence ivoirienne a déclaré :

« Le Vice-Président de la République, Monsieur Daniel Kablan Duncan, a remis au Président de la République, Monsieur Alassane Ouattara, sa démission du poste de Vice-Président de la République pour des raisons de convenances personnelles. »

Notons que Duncan a adressé sa correspondance au Président Ouattara depuis le 27 février 2020. Aussi, revèle Patrick Achi, le Président Ouattara et son désormais Vice-Président ont-ils eu plusieurs entretiens, dont le dernier a eu lieu, le mardi 7 juillet dernier. Avant que le chef d'Etat ne prenne acte de cette démission, et ne signe le décret entérinant cette démission, le 8 juillet.

« Le Président de la République voudrait rendre hommage à un grand serviteur de l'Etat, un homme de devoir et d'engagement. Le Chef de l'Etat félicite Monsieur Daniel Kablan Duncan pour son importante contribution, à ses côtés, et au service de la Nation, successivement en tant que ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères, Premier ministre, Chef du Gouvernement et Vice-Président », a ajouté Patrick Achi.

Cette démission intervient cinq jours après le décès d'Amadou Gon Coulibaly, Premier ministre ivoirien et candidat du RHDP à la Présidentielle 2020. Le nom de Duncan ne figure d'ailleurs pas dans le communiqué publié par le journal gouvernemental Fraternité Matin, afférent au décès du Premier ministre.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus