Présidentielle 2020: Marwane Ben Yahmed clashe sévèrement Mabri

Albert Toikeusse Mabri, Président de l'UDPCI
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 29 août 2020 à 11:21 | mis à jour le 29 août 2020 à 17:02

Albert Toikeusse Mabri a été investi candidat de l'UDPCI, vendredi 28 août 2020. Mais les propos tenus par le président de l'UDPCI lors de son investiture, n'ont pas échappé à Marwane Ben Yahmed, qui lui a administré une bonne piqûre de rappel.

Marwane Ben Yahmed : « Il vient de sortir du coma Mabri ? »

Limogé du gouvernement ivoirien, Albert Toikeusse Mabri a décidé de prendre son destin en main en se portant candidat à l'élection présidentielle de 2020. Pour ce faire, le président de l'Union pour la démocratie et la paix en Côte d'Ivoire (UDPCI) vient de joindre l'acte à la parole en se faisant investir candidat par son parti, vendredi.

Dans son adresse, l'ancien ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique n'a pas manqué de porter un regard très critique sur la gouvernance d'Alassane Ouattara.

« Dans ce pays, il y a une nouvelle génération d'opérateurs économiques qui sont spécialisés dans tous les domaines et qui ont tous les marchés de l'État. Ce n'est pas normal », a lancé le Président du Conseil régional du Tonkpi à l'égard du Président ivoirien. Et ce, après avoir passé près de neuf ans dans les gouvernements successifs de Ouattara.

Il n'en fallait pas plus pour que Marwane Ben Yahmed, Directeur de publication de Jeune Afrique, lance dans un tweet, au visage de Mabri Toikeusse : « Il vient de sortir du coma #Mabri ? Il a appartenu à la majorité des gouvernements Ouattara depuis 2011…»

Cette interrogation qui n'est rien d'autre qu'une question rhétorique explique à souhait l'évolution des opinions des acteurs politiques ivoiriens en fonction de leurs intérêts du moment.

Quoi qu'il en soit, le scrutin présidentiel ivoirien se tient le 31 octobre prochain. Il revient donc aux citoyens ivoiriens de faire leur choix parmi toutes les offres politiques qui leur seront présentées par les différents candidats.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus