Parti au secours de Bédié, le Roi des Baoulés refoulé avec sa suite

En route pour la résidence de Bédié, le roi des Baoulés refoulé avec sa suite
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 07 novembre 2020 à 15:26 | mis à jour le 07 novembre 2020 à 17:24

Sa Majesté Nanan Kassi Anvo, Roi des Baoulés, est sorti de sa réserve pour dénoncer le blocus de la résidence d'Henri Konan Bédié. A la tête de 300 têtes couronnées du Grand-Centre, l'autorité coutumière a été refoulée par la police nationale.

Roi des Baoulés : « Nécessité de lever le blocus dont est l'objet le Président Bédié »

Henri Konan Bédié, Président du Conseil national de transition (CNT), s'est vu imposé un impressionnant dispositif policier autour de sa résidence.

Le Président du PDCI, contrairement à ses autres collaborateurs, n'est ni arrêté ni en résidence surveillée, mais le Procureur de la République Adou Richard précise que le dispositif chez lui sert à maintenir l'ordre public.

Cependant, les proches de l'opposition et des observateurs de la vie politique ivoirienne qualifient cette présence policière de blocus de la résidence du Sphinx de Daoukro. Aussi, le Roi des Baoulés a-t-il décidé de voler au secours d'un illustre fils de sa communauté.

C'est ainsi que 300 chefs traditionnels Baoulé, avaient prévu de se rendre à la résidence d’Henri Konan Bédié à Cocody, ce samedi 07 novembre 2020, pour lui témoigner leur solidarité. Ils ont cependant été refoulés par les éléments de la police au niveau de l'Église catholique Saint Jean, apprend-on d'un tweet de son parti.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus