Nicolas Sarkozy, un corrupteur présumé à l’investiture de Ouattara

Nicolas Sarkozy - Ouattara, amis jusqu'au bout
Par Patrice Dama
Publié le 12 décembre 2020 à 17:02 | mis à jour le 12 décembre 2020 à 17:02

Nicolas Sarkozy, l’ancien Président français, poursuivi dans son pays pour "corruption" et "trafic d'influence", sera aux côtés d’ Alassane Ouattara, premier Président ivoirien de la 3e République, pour sa prestation de serment. L’ex-chef d’État français est un ami de longue date du Président de la Côte d’Ivoire.

Sarkozy - Ouattara, toujours inséparables malgré la justice française

Abidjan, et peut-être Assinie, vont bientôt permettre à Nicolas Sarkozy de se défaire un tant soit peu de la pression médiatique autour de son procès pour "corruption" et "trafic d'influence" en France.

L’ancien Président français est accusé d’avoir bénéficié d’un financement libyen de sa campagne présidentielle de 2007. Mis sous écoute par la justice française, il était interdit d’échanger avec son avocat Thierry Herzog. Pour contourner cette interdiction, il aurait utilisé un pseudonyme « Paul Bismuth ».

Le bras droit d’Alassane Ouattara est aussi accusé d’avoir corrompu le juge, M. Gilbert Azibert. Il aurait envisagé d’apporter un « coup de pouce » à ce dernier pour sa nomination à un poste qu’il convoitait de longue date à Monaco.

Le haut magistrat devait fournir en contrepartie des informations couvertes par le secret sur une procédure engagée par l’ex-chef d’État devant la Cour de cassation en marge de l’affaire Bettencourt. Le juge Gilbert Azibert a également tenté d’influencer ses collègues juges en charge des différents dossiers.

Nicolas Sarkozy, un invité gênant ?

Pour ces affaires, l’ami du Président Alassane Ouattara est poursuivi par la justice française. Trois procureurs du parquet financier de Paris ont requis 4 ans de prison, dont deux avec sursis, contre Nicolas Sarkozy. Le procès débuté le 7 décembre s’est achevé vendredi 11 décembre sur une plaidoirie vertigineuse de la défense de l’ex-Président.

Le jugement a été mis en délibéré au 1er mars. Avant cette date, Nicolas Sarkozy va pouvoir prendre quelques couleurs sur les bords de la lagune Ébrié en compagnie de Jean-Yves Le Drian, le ministre français des Affaires étrangères. Ces deux personnalités françaises sont des invités du chef de l’État ivoirien à sa prestation de serment, selon Africaintelligence.

Nicolas Sarkozy ou un autre Président français aurait-il invité un ancien chef d'État africain, en délicatesse avec la justice de son pays, à sa prestation de serment ?

Plusieurs chefs d’États africains devraient faire le déplacement à Abidjan. La cérémonie se tiendra le 14 décembre 2020 au palais présidentiel d’Abidjan.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus