Côte d'Ivoire : KKB confie la réconciliation au roi du Burkina Faso

KKB à l'école du Moro Naba pour la réconciliation nationale
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 23 mai 2021 à 16:04 | mis à jour le 23 mai 2021 à 19:10

Kouadio Konan Bertin dit KKB a bien rendu la politesse à Zéphirin Diabré en se rendant au Faso en vue de booster la réconciliation de part et d'autre de la frontière mitoyenne. Au Pays des hommes intègres, le ministre ivoirien de la Réconciliation nationale a bénéficié des sages conseils du Moro Naba.

KKB à l'école du Moro Naba pour la réconciliation nationale

Kouadio Konan Bertin alias KKB et Zéphirin Diabré ont emprunté la même trajectoire politique en vue de booster la réconciliation nationale dans leurs pays respectifs. Ces deux politiciens ivoirien et burkinabè, tous deux candidats de l'opposition lors des élections présidentielles en Côte d'Ivoire et au Burkina Faso, ont en effet accepté d'intégrer les gouvernements de leurs États en qualité de ministres de la réconciliation nationale.

C'est donc en cette qualité que Zéphirin Diabré s'est rendu à Abidjan, capitale économique ivoirienne, le 5 mai dernier, pour y rencontrer les autorités ivoiriennes. Porteur d'un « message du président Roch Kaboré » à Alassane Ouattara, l'émissaire du président burkinabè a indiqué à sa sortie d'audience : « La Côte d'Ivoire et le Burkina Faso sont deux pays qui cherchent les voies et moyens de rassembler leurs filles et leurs fils, de penser leurs plaies, de tourner les pages douloureuses du passé et d'envisager l'avenir avec sérénité. » L'ancien chef de file de l'opposition burkinabè a par ailleurs eu une rencontre avec le président déchu, Blaise Compaoré, dans sa résidence abidjanaise, afin d'évoquer avec lui, les modalités de son retour au pays.

De même, Kouadio Konan Bertin a répondu à l'invitation de son homologue en se rendant à Ouagadougou, le jeudi 20 mai 2021, pour une visite de travail. Accueilli dans la ferveur et la chaleur africaine par le ministre burkinabè de la Réconciliation nationale et la Cohésion sociale, l'ancien Député de Port-Bouët s'est rendu, vendredi, au Palais royal du Moro Naba.

« Ce vendredi 21 mai, en compagnie du ministre d'État Zéphirin DIABRÉ, j'ai été très heureux d'être reçu par le Moro Naba, Sa Majesté Naba BAONGO II », a publié sur sa page Facebook, le ministre KKB. Avant d'ajouter : « Le roi des Mossis, après le cérémonial hebdomadaire "Le faux départ ", m'a prodigué de précieux conseils pour la réussite de la réconciliation et de la cohésion nationale dans notre cher pays. »

La Côte d'Ivoire et le Burkina Faso, faut-il le rappeler, sont également engagés dans une coopération bilatérale étroite, dont la lutte contre le terrorisme constitue un pan de leur collaboration de ces derniers mois.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus