Roch Kaboré célèbre Thomas Sankara, héros de la révolution d'août 83

Roch Kaboré et Emmanuel Macron devant une photo de Thomas Sankara
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 04 août 2021 à 20:00 | mis à jour le 04 août 2021 à 20:01

38 ans après, Roch Kaboré se souvient encore de la révolution burkinabè conduite par le capitaine Thomas Sankara. En ce mercredi 4 août 2021, jour anniversaire, le président du Burkina Faso a tenu à rendre un vibrant hommage aux acteurs de cette révolution.

Roch Kaboré : « Hommage aux illustres devanciers »

S'il y a un dirigeant qui a marqué de son empreinte le monde de la révolution au Pays des hommes intègres, en Afrique et même dans le monde, c'est bien Thomas Sankara. Durant ses quatre années de pouvoir, le capitaine de l'armée burkinabè a marqué d'une pierre blanche sa gouvernance, ponctuée de déclarations et de prises de position révolutionnaires.

La première révolution burkinabè (RDP, Révolution démocratique et populaire) a en effet été dirigée par le capitaine révolutionnaire. Elle prend pour point de départ le 4 août 1983 pour prendre fin à l’assassinat de ce dernier, le 15 octobre 1987. Au cours de cette période, cet officier progressiste a profondément modifié la société burkinabè, tout d’abord par l’abandon du nom colonial de son pays, Haute-Volta, pour adopter celui de Burkina Faso, le pays des hommes intègres.

« La Patrie ou la mort, nous vaincrons », telle était la devise d’un pays, où le nouvel homme fort a licencié des agents de l’État, accusés de manquer à leur devoir, obligé les fonctionnaires à se vêtir en habits traditionnels (Faso danfani) confectionnés par l’artisanat local des tisserands, ainsi que bien d’autres décisions politiques inhabituelles, notamment sur la question du refus de paiement de la dette extérieure.

C'est bien cet homme qui a marqué les esprits, aussi bien dans son pays qu'en dehors, que le Président Roch Kaboré s'est souvenu en ce jour du 4 août 2021, marquant le 38e anniversaire de l'avènement de la Révolution d'août 83. Et le chef d'État burkinabè de lancer dans son tweet : « Hommage aux illustres devanciers. »

A noter qu'un procès sur l'affaire de l'assassinat de Thomas Sankara est en cours au Burkina Faso. Le président déchu, Blaise Compaoré, fait partie des personnes inculpées.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus