Cameroun : Ntui Lambert , fournisseur d'armes des séparatistes, arrêté

Cameroun : Ntui Lambert , fournisseur d'armes des séparatistes, arrêté
Par K. Richard Kouassi
Publié le 27 août 2021 à 11:45 | mis à jour le 27 août 2021 à 11:47

Ntui Lambert est aux mains de la police nigériane, rapporte le site Actucameroun. Cet homme de 36 ans est considéré comme le principal fournisseur d'armes et d'explosifs des combattants séparatistes anglophones du Cameroun.

Ntui Lambert transféré à Abuja après son arrestation

"Le principal suspect, Ntui Lambert, âgé de 36 ans, originaire d'Ikom, dans l'État de Cross River (dont le père est nigérian et la mère camerounaise) a été arrêté en possession d'armes sophistiquées de différents calibres, de 58 emballages de matériaux explosifs soupçonnés d'être de la dynamite et de munitions, lors d'une opération menée par les services de police. Les investigations de l'équipe de police ont révélé que le suspect se livrait à la contrebande transfrontalière d'armes avec trois (3) autres membres de son gang qui sont membres d'un groupe sécessionniste au Cameroun", a confié CP Frank Mba, officier des relations publiques de la police nigériane, après l'arrestation de Ntui Lambert.

Le suspect a laissé entendre qu'il achète les dynamites chez un individu répondant au nom de Jos. Il n'a pas fait de difficulté pour reconnaître ses rapports étroits avec les séparatistes camerounais à qui il a déjà fourni du matériel de guerre. Les autorités camerounaises entendent mettre l'accent sur les défis sécuritaires qui attendent le Cameroun.

"Après Boko Haram, nous avons ISWAP et nous avons des mouvements terroristes qui soutiennent les activités illégales dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Donc il est question de regarder profondément toutes les menaces et tous les défis sécuritaires afin que les deux délégations puissent mettre ensemble une stratégie permettant, on seulement de réduire ces menaces, mais il faut les éradiquer complètement », a soutenu Paul Atanga Nji, le ministre de l'Administration territoriale au cours d'une réunion de haut niveau qui a porté sur la sécurité aux côtes de ses homologues de la sous-région, le 24 août 2021, à Abuja, au Nigeria.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus