Affaire Yves de MBella : Myss Belmonde, Nasseneba Touré...en colère

Affaire Yves de MBella : Myss Belmonde, Nasseneba Touré...en colère
Par K. Richard Kouassi
Publié le 31 août 2021 à 10:47 | mis à jour le 31 août 2021 à 11:15

Yves de MBella, animateur de l'émission La Télé d'Ici vacances, diffusée sur la chaine NCI, est actuellement au centre d'une vive polémique. En effet, le lundi 30 août 2021, l'homme de média a invité un ancien violeur qui a raconté son triste parcours sur le plateau avec force détails. Après la diffusion de ce programme, des personnalités ont crié leur colère et leur indignation.

Yves de MBella s'attire la foudre de la ministre Myss Belmonde

La colère est encore vive sur la toile après la diffusion de l'émission La Télé d'Ici vacances de NCI. Lundi 30 août 2021, Yves de MBella a reçu sur son plateau un ancien violeur qui ne s'est pas gêné à raconter ses prouesses, encouragé par l'animateur et le public. Yves de MBella a même poussé le bouchon trop loin en demandant à son cynique invité de faire une démonstration de viol à l'aide d'un mannequin !

Immédiatement, des voix se sont élevées pour dénoncer l'émission d' Yves MBella. Myss Belmonde Dogo, ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté, a exprimé son indignation. "Le viol n'est pas un acte d'amour, mais un crime. Un viol reste et demeure un viol, vous portez des plaies invisibles qui refusent de cicatriser. Ce soir, j'ai une pensée pour toutes les victimes de viol", a-t-elle déclaré sur son compte Twitter.

Pour sa part, Nassénéba Touré, chargée du ministère de la Femme, de la Famille et de l'Enfant, a "fermement" condamné ces "actes ignobles et ces propos de l'invité et de l’animateur, qui viennent saper les efforts du gouvernement, des ONG et de ces anonymes, dans la politique d’éradication de ce fléau qui gâche la vie de milliers de femmes et de filles". Elle a également partagé la "douleur indicible des victimes de viol et surtout celles qui ont revécu ce traumatisme suite à l'émission « LA TÉLÉ D’ICI Vacances » de ce lundi 30 août 2021 sur le sujet". Elle a argué que "le viol demeure un crime et non un sujet de cirque".

Il faut préciser qu' Yves de MBella s'est fendu d'un communiqué sur sa page Facebook où il présente ses excuses, annonçant du coup l'arrêt prématuré de l'émission. "Je demande pardon à toutes les victimes de viol pour lesquelles j'ai toujours été compatissant, heurtées par certains des propos tenus hier soir. Je demande pardon à toutes les femmes qui ont été choquées par cette séquence. Aucun mot ne suffira alors je vous demande encore juste Pardon", a-t-il dit.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus