Tchad: Les rebelles du FACT refont surface dans le sud du pays

Tchad : Les rebelles du FACT refont surface dans le sud du pays
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 15 septembre 2021 à 22:20 | mis à jour le 15 septembre 2021 à 22:20

Le Front pour l’alternance et la Concorde du Tchad (FACT), un groupe rebelle tchadien, affirme, dans un communiqué publié, mercredi 15 septembre 2021, avoir repoussé des forces armées françaises, tchadiennes, soudanaises et libyennes.

"Ces actes barbares n'entament en rien notre détermination à lutter contre l'injustice au Tchad" (FACT)

Le Front pour l’alternance et la Concorde du Tchad (FACT) dirigé par le rebelle Mahamat Mahadi Ali, est à nouveau sorti de son silence, 5 mois après le décès de l'ex-chef de l' Etat Idriss Deby Itno, mort au combat dans de violents affrontements dans le nord du pays.

Dans une déclaration, le groupe rebelle dénonce vigoureusement, l'attaque d'une de ses bases arrière, dans le sud-est du Tchad, par les forces spéciales françaises. "Nous condamnons ces attaques de l'armée française contre notre base arrière", déclare le groupe rebelle.

Le mouvement indique que les frappes aériennes françaises ont occasionné des pertes en vies humaines dans leurs rangs ainsi que d'importants dégâts matériels.

" Ces actes barbares n'entament en rien notre détermination à lutter contre l'injustice et d'apporter une alternance crédible au Tchad", déclare le mouvement.

Le FACT est un groupe politico-militaire tchadien créé depuis avril 2016. C’est au cours d’un combat contre ces rebelles que le président Idriss Déby Itno a été tué le 20 avril 2021. Jusqu’aujourd’hui, le FACT est contre la transition militaire.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus