Bug mondial de Facebook et Whatsapp: Ce qui s'est réellement passé

Bug Facebook, Twitter, sur Signal
Par Eugène SAHI
Publié le 05 octobre 2021 à 16:00 | mis à jour le 05 octobre 2021 à 16:00

Une panne mondiale induisant l'arrêt momentané de Facebook, Instagram, WhatsApp, a été enregistrée le lundi durant plusieurs heures. Si l’heure est au retour progressif à la normale, nombreux sont se les internautes et utilisateurs qui cherchent encore à comprendre les raisons ce bug mondial du groupe de Mark Zuckerberg.

Victime d'une panne majeure, le groupe Facebook plonge 2,8 milliards d'utilisateurs dans l'inquiétude

Des plaintes commencent à se multiplier sur Twitter, sur Signal et sur plusieurs autres plateformes et sur le site DownDetector après un dysfonctionnement qui a privé des millions de personnes d’accéder aux applications de Facebook. Son porte-parole assure que tout est mis en œuvre pour résoudre le problème indiquant que des gros problèmes de connexion à Facebook sont en passe d'être réglés. Le directeur technique du groupe Mike Schroepfer a donné des précisions sur la situation, encore peu claire : "*Sincères* excuses à tous ceux qui sont actuellement touchés par les pannes des services Facebook. Nous rencontrons des problèmes de réseau et les équipes travaillent aussi vite que possible pour déboguer et restaurer le plus rapidement possible".

Le réseau social est de nouveau accessible, que ce soit via l'application ou via le site Web. Quelques ralentissements sont cependant à signaler à l'heure où nous écrivons ces lignes. Messenger fonctionne également correctement. Même chose pour Instagram : plus aucun souci n'est à déplorer. Whatsapp est pour le moment la seule application qui enregistre quelques difficultés d'accès dans certains endroits du monde.

Pour l'application Instagram, plus de 96.000 rapports d'erreurs ont ainsi été envoyés par des internautes entre 17h et 18h, rapporte Downdetector. Globalement, à partir de 22 heures, les signalements d'incidents étaient largement en baisse, avant un retour progressif à la normale aux alentours de minuit. Le groupe France 24 a lancé ce lundi “Appel à témoignages”: “Votre entreprise a été fortement impactée par la panne de Facebook, Instagram et WhatsApp survenue lundi ? Envoyez-nous votre témoignage au plus vite par message privé, en précisant votre ville. Cela complètera notre article sur cet aspect de la panne informatique”, indique le media.

"Changement de configuration défectueux"

Lundi soir, rapporte LCI, Facebook a indiqué dans un communiqué que la panne majeure de ses réseaux et messageries avait été causée par un "changement de configuration défectueux" de ses serveurs, qui a empêché ses utilisateurs d'accéder à la plateforme, Instagram, WhatsApp ou Messenger pendant environ sept heures. La dernière panne significative de Facebook remonte à 2019, lorsqu'une erreur technique avait affecté ses sites pendant 24 heures, selon le NY Times. Le site Downdetector, qui suit les pannes des services numériques, a identifié celle de ce lundi comme étant "la plus importante qu'il ait jamais observée".

Au-delà d’être des outils de connexion sociale, Facebook et ses applications Messenger, Instagram et WhatsApp, qui regroupent 2,8 milliards d'utilisateurs (2020), sont utilisés pour diverses raisons qui vont des simples relations humaines à des activités de business sur lesquelles comptent de nombreuses personnes, y compris en Afrique. Ce n'est pas la première fois qu'une telle situation survient. Le 19 mars 2021 dernier, Facebook avait déjà dû s'excuser auprès de ses utilisateurs.

La valeur en bourse du groupe de réseaux sociaux était en chute de 5,5 % à 19 heures (temps universel), sans qu'on ne puisse savoir si le bug en était la cause. Facebook est l'une des valeurs les plus fortes des places boursières américaines, avec une valorisation de 961 milliards $, que se partagent quelque 3958 investisseurs institutionnels et individuels.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus