AfricaGIS 2021: Kinapara Coulibaly ( DG BNETD) appelle à l'innovation

AfricaGIS 2021: Kinapara Coulibaly ( DG BNETD) appelle à l'innovation
Par K. Richard Kouassi
Publié le 23 novembre 2021 à 16:02 | mis à jour le 23 novembre 2021 à 16:18

La Conférence internationale des sciences géospatiales, AfricaGIS 2021, a ouvert ses portes le mardi 23 novembre 2021, au Sofitel Hôtel Ivoire d'Abidjan. Cette édition de ce rendez-vous, qui se tient jusqu'au vendredi 26 novembre, est placée sous le thème "Innovation et sciences géospatiales pour la croissance et le développement durable de l'Afrique".

La Côte d'Ivoire accueille l' AfricaGIS 2021

Organisée tous les deux ans, AfricaGIS se tient pour cette année en Côte d'Ivoire sous l'impulsion du BNETD (Bureau national d'études techniques et de développement). La cérémonie d'ouverture a eu lieu le mardi 23 novembre 2021 au Sofitel Hôtel Ivoire. Le thème choisi pour cette année est "Innovation et sciences géospatiales pour la croissance et le développement durable de l'Afrique". Kinapara Coulibaly, le directeur général du BNETD, par ailleurs commissaire général d' AfricaGIS, a mesuré "le caractère unique de cette cérémonie", car elle pourrait "se reproduire dans un siècle en Côte d'Ivoire".

Au cours de son allocution, Kinapara Coulibaly a fait savoir que "le Bureau national d'études techniques et de développement est très honoré d'être l'hôte de la conférence AfricaGIS 2021. Pour lui, cet événement est en droite ligne avec la vision de son organisation, notamment, être une ingénierie d'excellence qui imagine et bâtit des solutions durables pour porter le développement de la Côte d'Ivoire et son rayonnement.

Le patron du BNETD a reconnu que les sciences géospatiales ouvrent à l'Afrique un champ de possibilités inouïes, pour garantir sa sécurité, créer de la valeur tout en protégeant l'environnement pour les générations futures. Ce diplômé de l'École polytechnique de Paris a ensuite appelé l'Afrique à "franchir le pas de l'innovation", car les sciences géospatiales lui offrent l'opportunité d'accélérer de façon structurelle le développement socio-économique du continent africain.

Pour sa part, Kaba Nialé, la ministre du Plan et du Développement, a soutenu qu' AfricaGIS est devenue un marché phare de la technique géospatiale. Elle a déclaré que c'est une véritable opportunité pour nouer des partenariats avec de grands groupes. André Nonguierma, chef de la section de l'information géospatiale à la Commission des Nations unies pour l'Afrique (UNECA) a lancé un appel à une forte implication des pouvoirs publics en l'endroit des structures qui y exercent en leur donnant les moyens financiers nécessaires.

AfricaGIS a pour ambition de promouvoir les dernières technologiques en matière de télédétection, de sciences et stratégies spatiales ; fournir la plus grande opportunité africaine de réseautage et de marketing pour l'industrie géospatiale ; attirer les meilleurs orateurs du monde à travers un programme technique de classe mondiale ; mettre en valeur l'expertise africaine et promouvoir les entreprises africaines.

L' AfricaGIS 2021 s'articulera autour de conférences plénières, de sessions parallèles, d'expositions commerciales et de posters scientifiques, mais également un concours sur la contribution de l'information géospatiale et des TIC au développement socio-économique.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus