Bénin: Les acteurs du secteur privé s'approprient le PAG 2021-2026

Bénin : Les principaux acteurs du secteur privé s'approprient le PAG 2021-2026
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 02 février 2022 à 16:44 | mis à jour le 02 février 2022 à 16:44

Au Bénin, le Gouvernement a rencontré le mardi 1 février 2022 au Palais des Congrès de Cotonou, les principaux acteurs du secteur privé pour une séance d'explication et d'appropriation du Programme d’Actions du Gouvernement (PAG) 2021-2026.

Bénin : Le Partenariat Public-Privé se met résolument au service du développement économique et social

Cette rencontre intervient après celle avec l'ensemble des Cadres des ministères et Directeurs généraux des Agences du Gouvernement puis avec les Députés, Maires et membres des Institutions de la République. « Mesdames et Messieurs, la structuration du PAG 2021-2026 fait une grande place au secteur privé. En effet, il y est projeté 52% de contribution aux investissements, attendus du seul secteur privé, soit environ six mille deux cents (6.200) milliards, sur des investissements estimés à environ douze mille (12.000) milliards.

Cette contribution attendue par le Gouvernement fait du secteur privé, le principal partenaire du Gouvernement dans la mise en œuvre du PAG » a indiqué le Ministre d'État chargé du Développement et de la Coordination de l'Action Gouvernementale, Monsieur Abdoulaye Bio Tchane dans son discours de lancement. Plusieurs aspects ont été abordés au cours de cette rencontre notamment en ce qui concernent le cadre légal et réglementaire, les instruments de financement ou de promotion de l’emploi, les mesures d'accompagnement et de soutien, le rôle de l'État et la création de facilités pour stimuler l'investissement du secteur privé.

En effet, dans le cadre du PAG 2021-2026, il est prévu que 80% des investissements requis soient portés par le secteur privé et que 52% des financements concernent des PPP. L'État se positionne donc dans un rôle de facilitateur pour impulser la dynamique économique et aider le secteur privé à exploiter les opportunités d'investissements. « Pour atteindre cet objectif, le Gouvernement intensifiera les mesures d'accompagnement du secteur privé et des Artisans tant en ce qui concerne le climat des Affaires que l'appui au financement et le développement des partenariats » a laissé entendre le Président du Comité Technique d'élaboration du PAG, Monsieur Moïse Achille Houssou.

Parmi les mesures nouvelles de soutien et réformes prévues par l'État, il faut noter la digitalisation de la passation des marchés publics ; la mise en place d'une zone de libre-échange avec le Nigeria et les autres pays de la Sous-région ; l'opérationnalisation des Zones économiques Spéciales. L'État va poursuivre l'extension de l'exonération des droits et taxes d'entrée sur les équipements professionnels à toute entreprise au Bénin ; l'opérationnalisation des Cours d'Appel de Commerce et des autres Tribunaux de Commerce ; la dématérialisation de la procédure de délivrance des titres fonciers ; la dématérialisation des services

publics avec environ 158 nouvelles prestations ou services concernés ; mesures d'incitation à la délocalisation au Bénin et à la production locale d'intrants importés ; réorganisation de l'administration publique et amélioration des conditions de travail des fonctionnaires ; la professionnalisation du métier de transporteur ; la création du bureau d'embauche unique (Portuaire) ...etc. Toutes choses qui témoignent de la place de choix que le Gouvernement accorde au secteur privé dans la mise en œuvre du Programme quinquennal.

Une séance débat faite de questions - réponses a permis de noter la réussite de la rencontre et l'intérêt a elle accordée par les participants qui ont souhaité sa réédition pour comprendre davantage les projets et réformes du PAG. C'est dire que le Partenariat Public-Privé se poursuit au Bénin et se met résolument au service du développement économique et social du Bénin.

Source : Présidence




Afficher les commentaires
Articles les plus lus