Cameroun : Cinq syndicalistes arrêtés en pleine conférence de presse

Cameroun : Cinq syndicalistes arrêtés en pleine conférence de presse
Par K. Richard Kouassi
Publié le 06 avril 2022 à 17:31 | mis à jour le 06 avril 2022 à 17:31

Au Cameroun, cinq syndicalistes ont été interpellés le mardi 5 avril 2022 en pleine conférence de presse. Les conférenciers se préparaient à lancer une grève contre la vie chère, a-t-on appris auprès de médias locaux.

Cameroun : Pourquoi des syndicalistes ont été arrêtés en pleine conférence de presse

Des leaders syndicalistes avaient pris rendez-vous à la Bourse du travail le mardi 5 avril 2022 pour préparer une grève contre la vie chère qui frappe le Cameroun. Ils avaient pour intention de manifester devant les institutions de la République pour crier leur ras-le-bol.

Alors que ces syndicalistes étaient réunis au quartier Messa, dans le deuxième arrondissement de la ville de Yaoundé, ils ont été surpris par des éléments des forces de l’ordre. Les policiers ont interrompu la rencontre avant même que les conférenciers ne livrent leurs propos liminaires.

Yimga Moussa, Ngon, Édouard, Avidi et Kadjob ont été mis aux arrêts par les agents de la police qui ont été dépêchés à la Bourse de travail. Selon nos confrères de Camer, Célestin Bama, un autre syndicaliste, est porté disparu. Il aurait été discrètement arrêté.

Il faut dire que depuis un moment, les populations du Cameroun assistent impuissants à la flambée de prix de certaines denrées alimentaires. Les prix de l’huile végétale et du paix ont récemment connu une hausse.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus