Sidiki Diabaté: "La prison m'a permis de connaître les gens..."

Sidiki Diabaté: ''La prison m'a permis de comprendre beaucoup de choses''
Par Mael Espoir
Publié le 14 mai 2022 à 10:56 | mis à jour le 14 mai 2022 à 10:56

Le chanteur malien, Sidiki Diabaté, est revenu sur son récent séjour à la prison de Bamako, après les accusations par son ex petite amie, de violences physiques.

Sidiki Diabaté: ''La prison m'a permis de comprendre beaucoup de choses''

Sidiki Diabaté a récemment été impliqué dans une affaire de violences physiques sur son ex-compagne, Mamacita Sow. Tout est parti en effet de la publication sur la toile de plusieurs photos présentant le corps tuméfié de son ancienne petite amie.

La victime n'est pas passée par quatre chemins pour pointer du doigt la star malienne comme étant l'auteur de ces blessures. ‘’Il me frappait avec des rallonges … J’ai été séquestrée pendant presque deux mois. J’étais enfermée dans la maison. Il y a un gars qui me surveillait … Une fois, je suis allée me coiffer avec le gars qui me surveillait et je me suis enfuie. Il y a plusieurs témoins‘’, a relaté la jeune femme.

Même si elle a affirmé que ces photos dataient de plus d'un an, la belle Mamacita a néanmoins porté plainte. Sidiki Diabaté avait été interpellé puis incarcéré à la prison centrale de Bamako le 24 septembre 2020.

Pour ses fans et ses proches, la star malienne était victime d'injustice dans la mesure où il était détenu sans jamais avoir été entendu une seule fois par un juge.

Plusieurs manifestations avaient même été organisées au Mali et dans d'autres pays dont la Côte d’Ivoire pour réclamer la libération du Prince de la kora. Finalement, ce n'est que le mardi 29 décembre 2020 que Sidiki Diabaté a été remis en liberté.

Plusieurs mois après sa sortie de prison, le chanteur malien est revenu sur cette affaire, vendredi à l'émission Life week-end. ''Les procédures judiciaires sont toujours en cours. Moi Sidiki Diabaté, je laisse la justice faire son travail parce que j'ai confiance en cette justice et je pense que la vérité verra le jour inch'allah. J'ai été libéré sous caution'', a indiqué Sidiki Diabaté.

L'homme n'a pas manqué de relater les circonstances de son arrestation. ''Ce jour-là, je me suis dit que rien ne va se passer. C'est moi-même qui suis parti. On n'est pas venu m'arrêter. Je suis parti les (les policiers) voir et ils ont dit qu'ils vont me garder ... Il y a une seule chose qui m'a rendu fort dans cette histoire, quand j'ai appelé mon père, je lui ai dit que j'ai été arrêté, il a pleuré au téléphone, et il m'a dit: ''fils, si tu viens vraiment de moi, et que c'est moi ton père, dis toi que tu vas avec ma bénédiction en prison(...) Dis-toi que tu sortiras grand dans cette affaire'' (...) ç'a été une grande leçon pour moi parce que ça m'a permis de comprendre beaucoup de choses, et ça m'a permis aussi de connaître les gens qui sont prêts pour moi'', a ajouté le prince de la Kora.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus