L’Etat devrait forcer Orange, MTN et Moov à proposer des forfaits illimités à 10 000FCFA

Par Gary SLM | Publié le 03 décembre 2022 à 20:12 | mis à jour le 11 décembre 2022 à 15:24

L'État de Côte d'Ivoire devrait contraindre Orange, MTN et Moov à proposer des forfaits illimités à 10 000 FCFA, Téléphone - Mobile et Internet compris.

Ce qu'apporterait le tout internet et téléphone à la Côte d'Ivoire

Développer une économie numérique par les Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) passe par un accès massif des populations de Côte d'Ivoire à la téléphonie mobile et internet. Si l’état ivoirien veut capter sa part de fonds en circulation dans le secteur, il doit faciliter l’accès illimité au téléphone et à internet au plus grand nombre de personnes.

Si les citoyens peuvent téléphoner à moindres frais, il devient facile pour les entrepreneurs de positionner l'aspect numérique au cœur du système de communication de leur business pour attirer de nouveaux clients.

Pour ce qui est d’internet, la puissance financière de Google, qui vient de publier un chiffre d'affaires de 69,1 milliards de dollars, soit 43  014 milliards de FCFA au troisième trimestre, montre bien qu’il est porteur. Si les citoyens ivoiriens peuvent se connecter à internet en illimité, chaque entreprise renforcera sa stratégie de communication sur le net pour capter plus de clients afin d'accroitre son chiffre d'affaires.

Sur une population de 29 millions d’habitants, disposer de 20 millions de personnes connectés en illimité serait une opportunité incroyable pour toutes les entreprises. Outre l'e-commerce qui se développera véritablement à travers le pays, les médias en ligne pourraient devenir de véritables industries avec des recettes publicitaires de plusieurs dizaines de millions de FCFA /mois.

L’État deviendrait lui-même champion du web en faisant des économies dans ses dépenses, mais aussi en enregistrant plus de recettes. Il réaliserait des milliards d’économies dans le fonctionnement des mairies, préfectures, hôpitaux, écoles, palais de justice et autres services administratifs en économisant des tonnes de papiers, de l'ancre, de l'électricité en plus de réduire fortement la corruption.

Chaque centime de franc payé pour établir un acte irait directement dans les caisses de l'État, une bonne nouvelle pour les recettes du pays.

Le citoyen pourrait, grâce à internet, obtenir son extrait de naissance, son casier judiciaire, son registre de commerce ou tout autre document administratif en quelques clics sans se déplacer. Gain de temps et économie de transport pour le citoyen grâce à son accès illimité à internet. Ce dernier n’aurait juste qu’à régler les frais de son timbre directement en ligne pour recevoir son document par email comme c'est déjà le cas dans les pays développés.

Les forfaits Téléphone - Mobile et Internet illimités en France

En France, où le SMIC est à 1 539,42 EUR/mois depuis juin 2020, soit 1 009 793 FCFA, on trouve des forfaits de la compagnie Free à 14,99€, soit 9 850,90 FCFA. Même Orange qui est leader du secteur en Côte d’Ivoire, propose en France le forfait Sosh, un forfait Mobile et Internet illimités à 17,99 €, soit 11 819,60 Franc.

Il n’est donc pas normal que ce même opérateur ne propose pas en Côte d'Ivoire, où le SMIC est de 75 000 FCFA/mois, des forfaits adaptés aux populations.

Orange, MTN et Moov, il faut leur tordre le bras

On a assisté honteux au bras de fer d’Orange avec Wave sur le porte-monnaie électronique. Le pingouin a si bien pressé l’agrume que celui-ci n’a eu d’autre choix que d'entrer dans le rang. Cette fois, c’est l’État de Côte d'Ivoire qui doit inclure dans ses conditions de renouvellement de licences des opérateurs l’obligation de proposer un forfait illimité Téléphone - Mobile et Internet à ses clients à un tarif minimum imposé.

Même si dans le cas de la bataille avec Wave, Orange pointait un fonctionnement à perte, force est de constater que ses boutiques sont toujours ouvertes. Tout autre argument qui viendrait combattre un tel décret serait nul, d’autant plus qu’en France, sur la Téléphonie Mobile et Internet, Free a croisé la même adversité avant que tous ne se mettent aujourd'hui à proposer les mêmes offres.

L'État de Côte d'Ivoire doit donc obliger Orange, MTN et Moov à proposer des forfaits Téléphone - Mobile et Internet Illimités à des tarifs favorables pour l'utilisateur, des prix conformes au salaire minimum du citoyen ivoirien. Il faut noter que ces entreprises accentuent fortement la cherté de la vie en Côte d'Ivoire.