" En 2020, aucun candidat ne sera exclu", rassure Alassane Ouattara

Présidentielle 2020 : Alassane Ouattara, rassure
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 29 novembre 2019 à 16:36 | mis à jour le 29 novembre 2019 à 16:36

Le président Alassane Ouattara était face aux populations de Dabakala, vendredi 29 novembre 2019, lors de la troisième journée de la visite d'État qu'il effectue depuis le mercredi dernier dans le Hambol.

Faudrait-il craindre pour 2020 ? Ce que dit le président Alassane Ouattara

" Comme en 2015, ces élections seront libres et transparentes, aucun candidat ne sera exclu ", a lancé le patron de l'exécutif ivoirien, dans son adresse à l'ensemble de la classe politique ivoirienne. Le président Alassane Ouattara a souligné que le prochain scrutin présidentiel en Côte d'Ivoire se tiendra dans un environnement apaisé.

A cet effet, il a invité les uns et les autres à éviter de faire peur aux populations. "Tout se passera dans la Paix", a rassuré le président Ouattara. Bon nombre d'Ivoiriens ainsi que des observateurs de la vie politique ivoirienne redoutent des tensions similaires à celles qu'a connues la Côte d'Ivoire entre 2010 et 2011. Une grave crise postélectorale avait fait plus de 3000 morts selon un bilan officiel.

À moins de onze mois de la prochaine élection présidentielle, pouvoir et opposition ivoirienne sont foncièrement divisés sur de nombreux sujets touchant à la bonne conduite du prochain scrutin présidentiel. Notamment la question de la mise en place d'une CEI inclusive, le projet de modification de la foi fondamentale ivoirienne, et la polémique qui tourne autour du probable troisième mandat de l'actuel chef de l' État ivoirien.

Henri Konan Bédié, Guillaume Soro ou le Front populaire ivoirien de Laurent Gbagbo sont tous convaincus, que l'institution en charge de la conduite du processus électoral est largement inféodée à la mouvance présidentielle et donc incapable de garantir la tenue d'élections crédibles, paisibles et ouvertes à tous. Des arguments visiblement balayés du revers de la main, par le camp Alassane Ouattara. " Le gouvernement est au travail et pas dans les bavardages et la Côte d’Ivoire continuera d’avancer", avait-il lancé à Niakara, lors de la première journée de sa visite d'État dans le Hambol.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus