Exclu ! Alassane Ouattara n'est pas candidat en 2020 (Officiel)

Par K. Richard Kouassi | Publié le 05 mars 2020 à 13:05 | mis à jour le 06 mars 2020 à 08:08

Jeudi 5 mars 2020, Alassane Ouattara a solennellement annoncé qu'il ne sera pas candidat à la présidentielle d'octobre. C'était au cours de son adresse à la Nation en face des députés et des sénateurs ivoiriens à Yamoussoukro.

Alassane Ouattara prend sa retraite politique

À huit mois de la présidentielle d'octobre 2020, la question de la candidature d'Alassane cristallisait toutes les attentions en Côte d'Ivoire. Le président ivoirien avait indiqué qu'il se prononcerait d'ici juillet prochain. "Alassane Ouattara n'a pas pris de décision. Il a dit qu'il prendra sa décision d'ici le mois de juillet. Parce que la commission électorale me l'autorise", confiait-il à la chaine BBC courant janvier.

Pour le chef de l'État, rien se servait de courir pour prendre une décision. Mais contre toute attente, le jeudi 5 mars 2020, Alassane Ouattara a solennellement annoncé qu'il ne briguera pas un 3e mandat. "Je voudrais annoncer solennellement que j’ai décidé de ne pas être candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 et de transférer le pouvoir à une jeune génération", a déclaré le président ivoirien.

Après le retrait d' Alassane Ouattara, l'hypothèse selon laquelle Amadou Gon Coulibaly sera le candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) à la prochaine présidentielle devient de plus en plus plausible. En effet, selon des informations, le chef de l'Etat aurait décidé de passer la main à son Premier ministre. Et ce, malgré le désaccord de certains cadres de son parti, à l'instar d' Adama Bictogo.

Ces derniers reprochent au chef du gouvernement ivoirien de ne pas être charismatique et de souffrir d'un manque de popularité. Alassane Ouattara a, semble-t-il, tapé du poing sur la table pour faire accepter son choix. Cela a conduit l'ancien ministre de l'Intégration africaine a rencontré Amadou Gon Coulibaly le 22 janvier 2020 en France. La Lettre du continent qui donnait l'information a soutenu que les deux hommes ont profité de l'occasion pour aplanir les sentiers et normaliser leurs relations.