Covid-19: Rentrés clandestinement, 55 contrevenants arrêtés à Ferké

Covid-19 : Plusieurs contrevenants à la mesure de fermeture des frontières, interpellés
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 24 avril 2020 à 13:19 | mis à jour le 24 avril 2020 à 13:19

Plusieurs contrevenants à la mesure de fermeture des frontières terrestres, instaurée dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, ont été interpellés jeudi 23 avril 2020, apprend-on d’un communiqué de la Gendarmerie nationale.

Covid-19: 55 personnes interpellées pour violation de la mesure de fermeture des frontières

Cinquante cinq personnes dont des maliens et des ivoiriens ont été interpellés jeudi 23 avril 2020 pour violation de la mesure de fermeture des frontières ivoiriennes, prise dans le cadre de la lutte contre la progression du Covid-19.

Ces contrevenants ont été interpellés au cours d’une patrouille de l’escadron de gendarmerie 2/4 de Ferkessédougou et de la brigade de Ferké sur l’axe Ferké-Legoubougo.

Selon le communiqué partagé sur la page Facebook de la maréchaussée ivoirienne, ces individus en provenance de la ville de Zégoua au Mali, ont eu le malin plaisir de contourner à moto, le poste frontalier de Pogo, pour rallier Ferkessédougou, la capitale de la région du Tchologo.

Ils violent ainsi la mesure de fermeture des frontières terrestres ivoiriennes, entrée en vigueur depuis le 22 mars dernier.

Parmi eux, 13 passeurs (12 maliens et 01 ivoirien), 27 passagers adultes et 11 mineurs. Ces contrevenants seront mis à la disposition de la Police d'immigration.

La Côte d’Ivoire est le second pays ouest-africain le plus touché par la pandémie, derrière le Ghana, avec 1004 cas de patients testés positifs.

Depuis la survenance de la maladie en terre ivoirienne, il y a un peu plus d’un mois, le gouvernement, en vue d’endiguer sa progression et surtout éviter qu’elle ne se répande dans les zones vulnérables de l’intérieur du pays, a arrêté un ensemble de mesures visant à contrer sa progression.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus