Joe Biden met fin à tout soutien américain dans la guerre au Yémen

La guerre au Yémen “doit cesser”
Par Eugène SAHI
Publié le 05 février 2021 à 13:37 | mis à jour le 05 février 2021 à 13:37

Guerre au Yémen - Le président Joe Biden met fin au soutien américain à l'offensive saoudienne au Yémen, a annoncé le successeur de Donald Trump, jeudi 4 février, au département d’État.

La guerre au Yémen “doit cesser”

Le ton est ferme, Joe Biden entend reconquérir le rôle de l'Amérique dans le monde et remettre ses valeurs au centre de la politique étrangère américaine.

Rebâtir les alliances des États-Unis et rester ferme face aux pays qui portent atteinte aux droits de l’homme, avec un message direct à la Russie, c’est ainsi que Joe Biden veut mener la diplomatie américaine dans le monde.

Dans son “premier grand discours” de politique étrangère, jeudi 4 février, le nouveau président des États-Unis, Joe Biden, a annoncé la fin du soutien américain à la campagne militaire de la coalition emmenée par l’Arabie saoudite au Yémen, notamment en mettant un terme à certaines “ventes d’armes” au royaume, rapporte le Washington Post.

Le nouveau locataire de la Maison-Blanche s’engage à mettre un terme à la guerre au Yémen, il a annoncé l’arrêt du soutien américain aux efforts de guerre de l’Arabie saoudite dans ce pays.

« Nous renforçons nos efforts diplomatiques pour mettre fin à la guerre au Yémen, une guerre qui a créé une catastrophe humanitaire et stratégique. J’ai demandé à mon équipe chargée du Moyen-Orient d’appuyer les efforts des Nations unies pour imposer un cessez-le-feu, ouvrir un couloir humanitaire et restaurer les négociations de paix en sommeil depuis longtemps. Ce matin, le secrétaire d’État a nommé Tim Lenderking, un diplomate de carrière, comme envoyé spécial sur le conflit au Yémen. Et ses efforts diplomatiques seront renforcés par l’agence US AID pour s’assurer que l’aide humanitaire parvient au peuple yéménite qui endure une dévastation insupportable. Cette guerre doit cesser. Et pour souligner notre détermination, nous mettons fin à tout soutien américain aux opérations offensives dans la guerre au Yémen, y compris aux ventes d'armes », a fait savoir Biden.

Guerre au Yémen: les États-Unis continueraient à aider le royaume de Ryad

Il a par ailleurs reconnu que, “dans le même temps”, l’Arabie saoudite faisait face à des “attaques de missiles, de drones, et d’autres menaces de la part des forces soutenues par l’Iran dans de nombreux pays”. Il a promis que les États-Unis continueraient à aider le royaume “à défendre sa souveraineté, son intégrité territoriale et son peuple”. Un engagement salué jeudi par Ryad.

Dans une dynamique de revirement politique majeur par rapport à l’administration précédente, Joe Biden s’est adressé au président russe, Vladimir Poutine.

« J’ai clairement dit au président Poutine, de manière très différente de mon prédécesseur, que la période où les États-Unis acceptaient les actes agressifs de la Russie, les interférences dans nos élections, les cyberattaques, l’empoisonnement de ses citoyens, était terminée. » a-t-il précisé.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus