CEI: Coulibaly-Kuibiert à Bédié et consorts "Qu'est-ce qui a changé?"

Coulibaly-Kuibiert, président de la CEI
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 05 février 2021 à 17:59 | mis à jour le 05 février 2021 à 17:59

Coulibaly-Kuibiert a évoqué la participation de l'opposition ivoirienne aux élections législatives du samedi 6 mars 2021, dans un entretien diffusé sur Life TV.

Coulibaly-Kuibiert à l'opposition: "Le seul moyen pour accéder au pouvoir en Côte d’ Ivoire, c’est par les élections"

« Maintenant qu’ils décident de participer aux élections législatives, je me demande ce qui a changé. Puisse que c’est la même commission électorale qui est toujours en place », a déclaré le magistrat Coulibaly Kuibiert lors d’une émission de télé, diffusée sur Life TV. Le président de la Commission électorale indépendante (CEI) a exprimé ses regrets quant au mot d’ordre de désobéissance civile, lancé par l’opposition lors de l'élection présidentielle d'octobre 2020.

Un mot d'ordre qui a non seulement sapé la démocratie ivoirienne mais également, coûté cher à l’ État de Côte d’Ivoire. « Le seul moyen pour accéder au pouvoir en Côte d’ Ivoire, c’est par les élections », a-t-il martelé, ajoutant qu’il n’y a « aucune autre alternative pour briguer le fauteuil présidentiel ». L’ex-secrétaire général du Conseil constitutionnel se dit heureux du nombre important d’acteurs politiques, notamment de l’opposition, candidats aux élections législatives du samedi 6 mars 2021.

Coulibaly Kuibiert dit espérer que cela permettra à la Côte d’Ivoire de consolider ses acquis démocratiques. L’opposition ivoirienne, faut-il le rappeler, avait lancé un mot d’ordre de désobéissance civile entre septembre et novembre 2020, pour contester la légitimité de la candidature du président Alassane Ouattara à un troisième mandat présidentiel.

Les opposants mettaient également en doute la crédibilité de la CEI qu’ils estimaient largement inféodée au parti au pouvoir. Les violences issues de la désobéissance civile, ont fait au moins 85 morts, près de 500 blessés et d’importants dégâts matériels.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus