Après la musique, Diam's "renait" : Voici son nouveau business

Diam's - Le tourisme religieux: Le nouveau business de Diam’s
Par Eugène SAHI
Publié le 04 mars 2021 à 16:37 | mis à jour le 04 mars 2021 à 16:37

Diam's, «fissurée de l'intérieur», s’est convertie à l’islam depuis quelque temps. Lancée dans le tourisme et grâce à la religion musulmane, la rappeuse française a repris sa vie en main et surtout retrouvé le bonheur.

Diam’s et le tourisme religieux, son nouveau business - Diam's

Le tourisme religieux, c’est la nouvelle trouvaille de la rappeuse Diam’s après sa carrière dans la musique,

Diam’s ou Mélanie Georgiades, à l’état civil, a troqué la scène, la vie de studio et les paillettes pour une vie plus anonyme et plus calme dans laquelle la religion occupe une place importante.

La chanteuse s’est lancée dans le tourisme. Un business mis à mal par la crise sanitaire, mais qui semble être sur la voie de la reprise.

Après plusieurs années de succès incontestable, Diam’s a soudain eu besoin de mettre un terme à sa carrière de rappeuse.

Elle semble depuis heureuse auprès de sa famille, la rappeuse française s’est lancée avec son mari dans un nouveau projet : le tourisme religieux. Selon le site Public, c’est un business qui semble bien fonctionner pour l’amie de Vitaa.

L’année dernière, l’ancienne chanteuse a dévoilé qu’elle avait lancé sa compagnie « Hégire Voyages », un concept permettant aux religieux du monde entier de pouvoir faire leur pèlerinage en Arabie saoudite, mais dans le luxe. Un concept fort, mis à mal avec la crise sanitaire de 2020, qui dur maintenant depuis près d’un an. Mais cette année, les espoirs reviennent pour les religieux du monde entier, et pour Diam’s, qui compte bien redoubler d’énergie pour redémarrer son business !

Diam's, dont l’autobiographie «Mélanie Française et Musulmane» est sortie en 2015, a condamné les attentats de Bruxelles de 2016. Convertie à l’Islam depuis 2008, elle a par ailleurs insisté sur l’importance de ne pas céder à la facilité et aux amalgames entre terrorisme et religion musulmane. Sur Facebook, la jeune femme a ajouté : «Mes pensées vont à toutes les victimes des attentats qui ont touché la Belgique, ainsi qu’à leurs familles, et à toutes les victimes de la violence aveugle, des guerres et de la folie humaine partout dans le monde».

Diam’s: “Maintenant je suis différente”

L'ex-rappeuse née à Chypre s'est souvenue du jour où des photos d'elle voilée ont été publiées dans les médias français. «Ça a été un gros choc pour les Français. Ils me voyaient comme une chanteuse et puis un jour les paparazzis m'ont prise en photo devant la mosquée», a-t-elle raconté à Cnews. «Les gens se sont demandé comment c'était possible. Le voile, c'est impossible pour eux, vous savez», a-t-elle ajouté. Et au début, je n'en ai pas parlé aux médias, car je ne savais pas quoi dire. La foi, c'est très difficile à expliquer», a justifié la mère de famille.

«Avant de me convertir à l'islam, je ressentais une tristesse dans ma vie parce que je n'avais pas réalisé que tout ce que je devais faire était de parler à Dieu. Maintenant pour tout ce qui se passe de bien ou de mal dans ma vie, je sais que j'ai Allah pour m'écouter et répondre à mes pières.»

Toutefois, la jeune femme qui vit depuis deux ans en Arabie Saoudite avec ses deux enfants continue à assumer sa vie d'avant et ce qu'elle a été. «Je ne dirai jamais que ce n'est pas moi. Non, c'était bien moi. Mais maintenant je suis différente», assure-t-elle auprès d'Arab News.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus