BEPC 2021 : un enseignant fraudeur dans les filets de Mariatou Koné

BEPC 2021 : un enseignant fraudeur dans les filets de Mariatou Koné
Par K. Richard Kouassi
Publié le 14 juin 2021 à 20:33 | mis à jour le 14 juin 2021 à 21:40

Les épreuves écrites du BEPC (Brevet d'études du premier cycle) 2021 ont démarré le lundi 14 juin sur toute l'étendue du territoire national. Alors que Mariatou Koné, la ministre de l'Éducation nationale et de l'Alphabétisation, a ouvertement déclaré la guerre à la fraude, des acteurs du système éducatif n'ont pu s'empêcher de s'adonner à la tricherie. Un enseignant a été interpellé pour extorsion de fonds à des candidats.

BEPC : un enseignant extorque des fonds aux candidats

Mariatou Koné ne l'a pas caché. Dès sa prise de fonction en tant que ministre de l'Éducation nationale et de l'Alphabétisation, le professeur d'anthropologie a exprimé sa volonté de doter la Côte d'Ivoire d'une école de qualité, de mérite et de transparence. À l'occasion du démarrage des épreuves du BEPC session 2021, la remplaçante de Kandia Camara l'a encore fait savoir. "Cette année, le mot d’ordre en vigueur sera la tolérance zéro, a déclaré la ministre ivoirienne. Tous ceux qui se rendront coupables d’actes indélicats, subiront non seulement la rigueur de la loi, mais s’exposeront à des mesures disciplinaires pouvant aller jusqu’au bannissement du système éducatif."

Elle a aussi appelé à la conscience professionnelle afin d'aider les enfants à donner le meilleur d'eux-mêmes dans un cadre adéquat où ils feront l'apprentissage dans la saine compétition. Cependant, des cas de fraude ont été signalés lors du déroulement des épreuves orales du BEPC. En effet, selon une note du ministère de l'Éducation nationale et de l'Alphabétisation, des enseignants se sont rendus coupables d'actes indélicats, notamment extorsion de fonds aux candidats. Les faits se sont déroulés dans les communes de Marcory et Abobo, mais également à Danané.

À Marcory, un professeur de collège répondant aux initiales de KKS s'est négativement illustré. Il lui est reproché d'avoir extorqué des fonds aux candidats à l'oral d'anglais du BEPC. L'enseignant indigne est allé loin en intimidant les élèves.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus