Titrologie : "Un suspect arrêté à la résidence de Simone Gbagbo"

Titrologie :
Par K. Richard Kouassi
Publié le 19 juin 2021 à 08:17 | mis à jour le 19 juin 2021 à 10:32

L'arrivée de Laurent Gbagbo en Côte d'Ivoire continue de dominer la titrologie. La revue de la presse ivoirienne du samedi 19 juin 2021 demeure fortement marquée par le retour de l'ex-chef d'Etat ivoirien dans son pays. On apprend également qu'un individu suspect a été interpellé au domicile de l'ex-Première dame Simone Gbagbo.

Titrologie : des confidences sur l'arrivée de Laurent Gbagbo

C'est le quotidien Soir Info qui donne l'information dans sa titrologie du samedi 19 juin 2021. En effet, le média fait savoir au titrologue qu'un suspect a été arrêté au domicile de Simone Gbagbo. Notre confrère dévoile les ambitions de cet individu. Par ailleurs, le journal livre au lecteur de "grandes confidences sur l'arrivée" de Laurent Gbagbo à Abidjan. Il nous révèle que des agents de la présidence ont fait dans le pavillon avant l'arrivée de l'ancien président ivoirien.

Dans les colonnes de L'Inter, Laurent Gbagbo explique pourquoi il a refusé le pavillon présidentiel. Selon le journal ivoirien, le fondateur du FPI (Front populaire ivoirien) est attendu à Mama le samedi 19 juin 2021. Sur le chapitre du retour de Gbagbo à Abidjan, Le Matin s'interroge sur la réconciliation nationale. "Gbagbo a-t-il déjà choisi la mauvaise route ?", s'interroge le confrère, qui nous relate comment le gouvernement ivoirien a évité le "piège" du FPI lors de l'accueil de l'époux de Simone Gbagbo.

Pour sa part, L'Expression écrit : "Gbagbo par-ci, Gbagbo par-là l'ex-président est de retour, et après ?". Sur le même sujet, Le Nouveau Réveil, rapporte que Laurent Gbagbo "crée l'émeute à son arrivée à Abidjan, jeudi". "Gbagbo comme un "fétiche" ?", s'interroge le journal proche du PDCI (Parti démocratique de Côte d'Ivoire).

La nomination des 14 ministres-gouverneurs alimente également la titrologie de ce samedi 19 juin 2021. "Voici les 14 commandos de la décentralisation", titre Le Patriote. Le Nouveau Réveil dénonce plutôt "des nominations budgétivores".


Afficher les commentaires
Articles les plus lus