Bédié aux Ivoiriens : "Que l'amour et le partage nous habitent"

Bédié aux Ivoiriens :
Par K. Richard Kouassi
Publié le 21 juillet 2021 à 13:34 | mis à jour le 21 juillet 2021 à 13:45

Henri Konan Bédié a profité de la célébration de l'Aïd-El-Kébir pour lancer un message aux Ivoiriens. Le président du PDCI (Parti démocratique de Côte d'Ivoire) a plaidé pour que ses compatriotes s'engagent pour un pays rassemblé et réconcilié.

Henri Konan Bédié appelle à la réconciliation

À l'occasion de la célébration de l'Aïd-El-Kébir, Henri Konan Bédié a jugé utile de livrer un message à la communauté musulmane ivoirienne, mais également à tous ses compatriotes. "C'est avec un plaisir renouvelé que je m'adresse à vous en cette heureuse occasion de la fête de l'Aïd-El-Kébir, ou fête de la Tabaski. Me joignant à vous en ce jour si spécial de spiritualité, je rends grâce à Allah, le Dieu Tout-Puissant qui nous permet de célébrer en toute quiétude une fois encore la fête du sacrifice du mouton. Un sacrifice à Dieu pour lui dire que l'on est prêt à sacrifier le meilleur de nous-mêmes pour Lui", a déclaré le patron du PDCI (Parti démocratique de Côte d'Ivoire), le plus vieux parti politique du pays.

Poursuivant, l'ancien chef d'État ivoirien a souhaité "que Dieu, dans sa miséricorde, entende et accepte nos prières pour une Côte d'Ivoire rassemblée et réconciliée autour de ses valeurs fondamentamentales". Il a également recommandé "que l'amour et le partage nous habitent en tout temps et en tout lieu".

À titre de rappel, le cardinal Jean Pierre Kutwa avait déjà appelé Henri Konan Bédié, Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara à emprunter la voie de la réconciliation. C'était le samedi 17 juillet 2021 à la faveur de la célébration de ses 50 ans de sacerdoce. "Ne perdez plus le temps dans les palabres inutiles qui ne conduisent qu’à la désolation. Oh, Seigneur, je te les présente tous, verse dans les cœurs, féconde leurs cœurs afin que l’amour vrai du pays naisse en eux et que tous travaillent pour le développement intégral du pays", s'était exprimé l'homme religieux.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus