Abobo : Un footballeur émet de faux bons de carburant

Abobo : Un footballeur émet de faux bons de carburant
Par K. Richard Kouassi
Publié le 21 juillet 2021 à 18:53 | mis à jour le 21 juillet 2021 à 18:53

Les agents de police du commissariat du 34e arrondissement d'Abobo-Baoulé ont mis la main sur le nommé KKA qui émettait de faux bons de carburant. Il s'était établi dans une station d'essence à Angré, a-t-on appris auprès de la Direction générale de la police nationale (DGPN).

Abobo : Fin de parcours pour un footballeur malhonnête

KKA est un jeune homme vivant à Akéikoi, un quartier situé dans la commune populaire d'Abobo. Il se présente comme étant un footballeur. Cependant, au lieu de taper correctement dans le ballon afin de décrocher un contrat professionnel, cet individu de 22 ans a choisi de s'adonner à une activité peu recommandable. En effet, après avoir dérobé un important lot de faux bons de carburant en coupure de 10 000 francs CFA, il prend position dans une station d'essence à Angré.

Selon des sources policières, une fois à la station, l'indélicat se met à émettre de faux bons de carburant. Il prend du plaisir à gagner de l'argent en causant le malheur d'honnêtes citoyens. L'activité illégale de KKA est portée à la connaissance des agents de police du commissariat du 34e arrondissement d'Abobo-Baoulé.

Mardi 20 juillet 2021, les policiers se rendent à la station où s'est installé le footballeur malhonnête. Sans grande difficulté, les éléments du commissariat du 34e arrondissement interpellent KKA. La fouille du véhicule de l'individu permet de découvrir dix-neuf faux bons de carburant en coupure de 10 000 francs CFA. Pressé de questions, il passe aux aveux et reconnait avoir subtilisé les bons de carburant dans un taxi compteur. Il a donc eu l'idée de les émettre pour engranger de l'argent sur le dos de personnes en quête de bons de carburant. Une fois au commissariat du 34e arrondissement d'Abobo-Baoulé, le malfrat a été l'objet de plusieurs plaintes. Il devrait être conduit devant le parquet afin de répondre de ses actes.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus