Afghanistan: Les Talibans heureux de voir partir les Américains mais...

Afghanistan : Les talibans célèbrent le depart des derniers soldats Américains
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 31 août 2021 à 11:55 | mis à jour le 31 août 2021 à 11:55

Zabihullah Mujahid, l’un des porte-parole des Talibans au pouvoir en Afghanistan, a rassuré sur la volonté du peuple Afghan de garder de bonnes relations avec les États-Unis et le reste du monde.

Afghanistan: Explosion de joie à Kaboul après le départ des derniers soldats américains

Le retrait des forces militaires américaines d’Afghanistan, s’est achevé lundi 30 août 2021, soit 24 h avant la date butoir du 31 août, fixée par le président Joe Biden. Sur place, explosion de joie du côté des Talibans. Des célébrations à coup de feu victorieux ont éclaté dans la capitale Kaboul, peu après le départ des Américains. Pour le pouvoir taliban, cette victoire sur les Américains et le gouvernement Ghani, est "la victoire de tous les Afghans".

Cette "grande victoire" tourne ainsi, selon eux, la page d’une vingtaine d’années d’occupation militaire. Pour autant, les nouveaux maitres de Kaboul, n’entendent pas rompre définitivement les amarres avec leur «bourreau » d’hier. Ce mardi, un porte-parole des talibans a assuré vouloir conserver de "bonnes relations diplomatiques" avec les États-Unis. "Félicitations à l'Afghanistan (...) Cette victoire est la nôtre à tous", a déclaré Zabihullah Mujahid, depuis l'aéroport de Kaboul.

"Nous voulons avoir de bonnes relations avec les États-Unis et le monde", a-t-il assuré. "C'est une grande leçon pour d'autres envahisseurs et pour notre future génération", a poursuivi le porte-parole. Pour qui, l'échec des Américains qui ont quitté le pays dans la nuit, après vingt ans de présence, est "une grande leçon pour d'autres envahisseurs et pour notre future génération" ainsi que "pour le monde", s'est encore félicité Zabihullah Mujahid.

Au terme d’une offensive éclair entamée en mai à la faveur du début du retrait des forces américaines et de l’Otan, les talibans sont parvenus aux portes de Kaboul le 15 août dernier. En seulement dix jours, ils se sont emparé de toutes les grandes villes sans rencontrer de grande résistance. Il règne désormais en seuls maîtres sur le pays, un peu plus de 20 ans après avoir été chassés du pouvoir par les Américains.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus