Guinée: Détenu depuis une semaine, Alpha Condé a de gros soucis

Détenu depuis une semaine : Alpha Condé a de gros soucis
Par K. Richard Kouassi
Publié le 14 septembre 2021 à 11:58 | mis à jour le 14 septembre 2021 à 12:19

Alpha Condé est aux mains des hommes du colonel Mamady Doumbouya depuis sa chute le dimanche 5 septembre 2021. L'ancien président guinéen ne supporte pas d'être en présence des putschistes au Palais du peuple. Il refuse de signer la lettre de démission que lui proposent les nouveaux hommes forts de Conakry.

Alpha Condé ne supporte pas de voir l'image du colonel Mamady Doumbouya

La vie d' Alpha Condé a pris un autre tournant le dimanche 5 septembre 2021. Son régime a été renversé par une junte militaire aux ordres du colonel Mamady Doumbouya. L'ex-chef d'État guinéen venait d'être élu pour un 3e mandat qui a suscité de vives contestations dans le pays. Malgré l'opposition de ses adversaires politiques, Alpha Condé s'est porté candidat à l'élection présidentielle de 2020. Il prend le soin d'organiser un referendum pour modifier la Constitution de la Guinée. Le patron du Rassemblement du peuple de Guinée (RPG) remporte le scrutin avec 59,5 % des voix devant son principal adversaire Cellou Dalein Diallo.

Le 3e mandat d' Alpha Condé n'ira pas jusqu'à son terme, car écourté par le colonel Mamady Doumbouya. Depuis sa chute, l'homme de 83 ans est détenu au Palais du peuple, bien gardé par les éléments du président du CNDR (Comité national pour le rassemblement et le développement). Jeune Afrique nous informe que le président déchu, qui a élu domicile dans une deux pièces, "s'énerve chaque fois qu'il voit le lieutenant-colonel Doumbouya à l'écran". Cela a amené les gardiens à retirer la télévision qui lui était affectée.

Par ailleurs, ajoute le magazine panafricain sur son site officiel, Alpha Condé ne consomme que les mets que lui apporte Jeremy, son majordome togolais. "Contraint de rester inactif, il se plaint beaucoup de ne pas pouvoir accéder à sa salle de sport", poursuit JA. En outre, il s'inquiète de ne pas pouvoir utiliser son ordinateur de travail. En effet, l'ancien dirigeant guinéen soutient qu'il doit signer "une centaine de documents" liant la Guinée avec le FMI et la Banque mondiale.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus