Côte d'Ivoire: Ruiné, Dougoutigui appelle à l'aide: '' Je n'ai plus rien''

Dougoutigui: ‘’Il ne me reste plus rien, il n’y a plus de poulets dans la ferme‘’
Par Mael Espoir
Publié le 14 septembre 2021 à 19:21 | mis à jour le 14 septembre 2021 à 19:21

Le jeune Dougoutigui a expliqué comment sa ferme de volailles, qui avait entièrement été financée par le ministre Mamadou Touré, a fait faillite.

Dougoutigui: ‘’Il ne me reste plus rien, il n’y a plus de poulets dans la ferme‘’

Devenu célèbre fin 2018 grâce à une vidéo assez banale qui était devenue virale sur les réseaux sociaux, Dougoutigui avait été reçu par plusieurs personnalités du pays dont le ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Mamadou Touré, qui lui a offert une ferme de volailles, un tricycle, une gazinière, trois vélos, un lit et bien d'autres choses. Invité sur le plateau de l’émission Peopl’Emik sur La3, Dougoutigui est revenu sur le soutien du ministre Mamadou Touré.

‘’Il y a une conférence de presse où le ministre même m’a invité. Il a dit que le budget était de 22 millions de Fcfa. C’est-à-dire, le terrain, la construction du bâtiment, les poulets … Quand on partait au bureau, il me donnait toujours une enveloppe pour mettre sur moi (…) Après, il y a eu des soucis, et le ministre m’a remis 1,5 million‘’, a expliqué Dougoutigui qui n’a vraiment pas su profiter de cette aubaine. Son activité avicole étant tombée en faillite, Dougoutigui attribue cela à la pandémie à Coronavirus qui a fait son entrée en Côte d’Ivoire en début d’année 2020, soit plus d’un an après le buzz qui lui a permis de rencontrer le ministre Mamadou Touré.

‘’J’ai fait une bande de mille poulets, et c’est là que nous sommes tombés dans le Corona. J’appelle les clients, ils ne voulaient pas prendre parce que rien ne sortait en ce moment (…) Après, il y a eu une maladie qui a tué presque tous les poulets. Je n’ai eu que 400 mille Fcfa(…)‘’, témoigne-t-il. Aujourd’hui ruiné, Dougoutigui appelle à nouveau son bienfaiteur à l’aide: ‘’ Je n'ai plus rien, la ferme est là, mais il ne me reste plus rien. Il n’y a plus de poulets dans la ferme. J’aimerais solliciter le ministre Mamadou Touré. C’est vrai qu’il aurait voulu que je sois un grand entrepreneur, mais ça n’a pas été le cas. Qu’il sache que je suis toujours le Dougoutigui qu'il a connu‘’, a-t-il lancé.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus