Murielle Ahouré réalise un projet de son défunt père Mathias Doué

De l’athlétisme à l’immobilier, Murielle Ahouré songe déjà à sa reconversion
Par Mael Espoir
Publié le 07 octobre 2021 à 18:02 | mis à jour le 07 octobre 2021 à 18:02

La sprinteuse ivoirienne, Murielle Ahouré, a procédé ce jeudi 07 octobre 2021 au Plateau, au lancement officiel de la Cité ‘’Général Mathias Doué‘’.

De l’athlétisme à l’immobilier, Murielle Ahouré songe déjà à sa reconversion

Murielle Ahouré songe déjà à sa reconversion après une riche et belle carrière d’athlète au plus haut niveau. L’immobilier est donc l’un des secteurs dans lesquels souhaiterait s’investir "La Gazelle de Bonoua". A cet effet, elle a procédé ce jeudi au lancement officiel d’une cité qui portera le nom de son défunt père, le général Mathias Doué. Cette cité sera construite dans le village d’Ahué, sur la route d’Alépé, à 7 km d’Abidjan, sur une superficie de 10 hectares. La cité abritera sur la première tranche, 133 villas de 3 et 4 pièces, des centres commerciaux, des stades sportifs, un club house, un centre de construction de traitement des déchets, une fourniture de gaz naturel pour installation intégrée aux logements et des écoles primaires et secondaires.

La championne ivoirienne a fait savoir que ce projet a été pensé par son défunt père qui n’est autre que l’ancien chef d’Etat-Major, Général Mathias Doué. ‘’Il y a quelques années de cela, un homme a muri l’idée de servir la communauté. Il nourrissait et chérissait un rêve qu’il souhaitait voir se réaliser. Cet homme croyait en des valeurs telles que l’amour du prochain, la solidarité. Il a toujours estimé que s’il y a bien une chose qui symbolisait parfaitement ses valeurs, c’était la famille. Qui dit famille, dit une maison (…) Ce monsieur a mis en place la Société africaine d’investissement et de développement (Said) pour bâtir des maisons pour accueillir des familles. C’est ainsi qu’est né le projet portant création de la cité Général Mathias Doué. Cet homme aimable et si préoccupé par le bien-être de tous est mon père‘’, s'est expliquée Murielle Ahouré.

Prenant la parole, Serge Doh, manager de l'athlète, a rappelé que Murielle Ahouré n'a pas encore mis un terme à sa carrière sportive. Mieux, il a informé que la sprinteuse ivoirienne envisage de participer aux prochains Jeux Olympiques (JO) qui auront lieu en 2024 à Paris. Il a également informé qu’une partie de cette cité sera réservé aux sportifs ivoiriens qui souhaiteraient avoir leurs propres toits. Serge Doh a donc exhorté les populations ivoiriennes à s’approprier ce projet.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus