Simone Ehivet et Issiaka Diaby « franchissent ensemble » un barrage

Une causerie - débat réunit Simone Ehivet et Issiaka Diaby
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 08 octobre 2021 à 11:26 | mis à jour le 08 octobre 2021 à 11:30

Simone Ehivet et Issiaka Diaby tout sourire, devant les objectifs d'un chasseur d'images. Cette photo de l'ancienne Première Dame et du Président du Collectif des victimes atteste de ce que les murs de glace se brisent peu à peu pour une Côte d'Ivoire réconciliée.

Une causerie - débat réunit Simone Ehivet et Issiaka Diaby

Plus d'une décennie après la crise postélectorale de 2010-2011, les lignes sont véritablement en train de bouger en Côte d'Ivoire. Issiaka Diaby, président du Collectif des victimes des crises en Côte d'Ivoire (CVCI), avait marqué son indignation quant à l'acquittement définitif de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé par la Cour pénale internationale (CPI).

La causerie-débat, tenue jeudi 7 octobre, autour du thème : « Procès Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé à la CPI : quelles leçons apprises et quelles trajectoires pour la réconciliation nationale », est d'ailleurs symptomatique de ce que les Ivoiriens peuvent se retrouver, en dépit de leurs divergences d'opinions, pour panser les meurtrissures de la Côte d’Ivoire.

Cette rencontre a vu la participation de nombreuses personnalités ivoiriennes, notamment Kouadio Konan Bertin, ministre de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale, Koné Katinan Justin, porte-parole de Laurent Gbagbo, Simone Ehivet Gbagbo, ex-Première Dame et ancienne Députée d'Abobo, et Issiaka Diaby, Président du Collectif des victimes des crises en Côte d'Ivoire, pour ne citer que celles-là.

Au terme de cette rencontre, Simone Ehivet et Issiaka Diaby ont immortalisé ce grand moment par une photographie qui a fait le tour de la toile et suscité de nombreux commentaires. Rendant sa politesse à l’épouse de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, qui n’a pas manqué de prononcer son nom lors de son intervention, Nabilaye Issiaka Diaby, président du CVCI, a posté ce message sur sa page Facebook : « Il faut qu’en Côte d’Ivoire, à certain moment donné, nous franchissons ensemble certains barrages faits d’incompréhensions pour aller de l’avant. »


Afficher les commentaires
Articles les plus lus