The Sahel song: Un collectif d'artistes chanteurs africains attirent l'attention

The Sahel Song
Par Eugène SAHI
Publié le 12 octobre 2021 à 19:34 | mis à jour le 12 octobre 2021 à 19:34

L’ONU et les artistes sahéliens,Vieux Farka Touré (Mali), Amadou et Mariam (Mali), Oumy Gueye (Sénégal), Tal National (Niger), Songhoy Blues (Mali) et Bassekou Kouyaté (Mali) lancent The Sahel Song, une chanson pour appeler à l’assistance sur le Sahel.

Crise au Sahel: L'ONU et des artistes africains produisent The Sahel Song pour attirer l'attention

Les Nations-Unies se joignent à des artistes sahéliens de renommée internationale afin de produire « The Sahel Song », une composition vocale et instrumentale de cinq minutes pour attirer l’attention sur la crise actuelle au Sahel et sur la résilience de ses populations.

Le Sahel fait référence au Burkina Faso, au nord du Cameroun (région de l’Extrême-Nord), au Tchad, au Mali, au Niger et au nord-est du Nigeria (États de Borno, Adamawa et Yobe). Les données concernant l’insécurité alimentaire et la nutrition incluent également la Mauritanie et le Sénégal.

Cette composition attire l'attention sur la crise au Sahel, tout en mettant en valeur le riche patrimoine musical de la région, précise OCHA dans un communiqué de presse.

La crise au Sahel est l'une des urgences qui se développent le plus rapidement dans le monde. Cette année, près de 29 millions de personnes ont besoin d'une assistance et d'une protection, soit 5 millions de personnes de plus que l'année dernière.

« Cette chanson rend hommage à la résilience, la générosité, la solidarité et la force, dont les Sahéliens continuent de faire preuve malgré la crise qui les entoure, ainsi qu’à leur musique vibrante et leur patrimoine culturel », a déclaré Bounena Sidi Mouhamed, Chef adjoint du Bureau régional de OCHA pour l'Afrique occidentale et centrale.

Vieux Farka Touré, musicien malien très respecté et ardent défenseur du Sahel, a accepté d'écrire, de produire et d'enregistrer la chanson. D'éminents musiciens sahéliens et d'autres horizons se sont joints au projet, prêtant leur voix et leur musique afin de sensibiliser le public.

Leurs paroles s'adressent en particulier aux jeunes, qui constituent la majorité de la population sahélienne.

« La jeunesse doit faire preuve de courage, de force et lutter contre cette crise. La paix et la solidarité sont instrumentales. Si nous construisons la paix aujourd’hui, demain nos enfants s'épanouiront », a déclaré Farka Touré. Avant d'indiquer : « La musique est la meilleure manière de faire passer des messages. Eveiller les consciences est d'une importance capitale. Cela a un fort impact sur ce qui se passe dans nos pays ».


Afficher les commentaires
Articles les plus lus