FIF: Après les charges de Dao Gabala, ce que prépare l'ex-Comité exécutif

FIF  : Après les révélations de Dao Gabala, ce que prepare l'ex- Comité exécutif
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 25 novembre 2021 à 18:11 | mis à jour le 25 novembre 2021 à 18:11

La présidente du Comité de normalisation de la FIF, Mme Dao Gabala, a fait de graves révélations sur la gestion financière de l’ancienne équipe de la Fédération ivoirienne de football, autour des Éléphants de Côte d’Ivoire.

FIF : Après les révélations de la présidente du CONOR, l'ex-comité exécutif prépare la riposte

La guerre est ouverte entre le comité de normalisation de la FIF et son ancien comité exécutif. 24 h après les révélations fracassantes de Mariam Dao Gabala sur la gestion calamiteuse des fonds dédiés à la gestion de l'équipe nationale de football, l'on apprend, ce jeudi 25 novembre, que l'ex-équipe dirigeante prépare la replique. C'est Martial Gohourou, journaliste bien connu pour ses virulentes critiques à l'encontre du comité de normalisation, qui a donné l'information sur sa page Facebook.

" Face aux attaques infondées de Mariam Dao Gabala, l'ex-Comité exécutif de la FIF donnera une réplique inoubliable à la présidente du CONOR lundi prochain. Lors de sa dernière sortie médiatique, il y a quelques jours, la présidente du CONOR, Mariam Dao Gabala, a porté des accusations très graves contre les membres du Comité exécutif sortant de la FIF", écrit-il, ajoutant que "les collaborateurs du défunt locataire de la maison de verre de Treichville, Sidy Diallo, animeront, le lundi 29 novembre 2021 à Cocody, une conférence de presse de recadrage".

Face à la presse, mercredi après midi, la présidente du CONOR a accablé fortement l’ancien comité exécutif de la Fif. "Pour l’hébergement, il n’y avait pas de contrat d’hébergement et les paiements se faisaient en espèces. Le coût de l’hébergement était de plus 80 millions, sans justificatif, sans contrat, sans rien. Quand nous sommes arrivés et que nous avons commencé à regarder dans les détails, on est passé d’un budget d’hébergement pour le même nombre de jours de 80 millions à 44 millions, il y a des économies à faire", a-t-elle révélé.

"Les frais de mission pour l’encadrement, pour les accompagnateurs ou l’équipe dirigeante, revenaient à 160 millions de Fcfa par an … La première des choses sur laquelle on nous a indexés : c’est justifiez nous ça… Quand ils ont fait le calcul, c’était encore plus élevé que les frais de mission qu’on pourrait donner à des ministres'’, a dénoncé la présidente du comité de normalisation de la FIF.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus